bidouilles & tambouilles

samedi 9 février 2019

°Saint Honoré à la vanille°

Un classique des classiques, mais qui fait toujours son effet. C'est un peu comme le baba, on en mange assez rarement alors qu'apparement il y a de nombreux adeptes de ces pâtisseries traditionnelles françaises! J'avais déjà fait une version aux fraises & aux pistaches caramélisées, mais je me suis améliorée sur le pochage de la crème et sur le caramel des choux... 

 

19

Saint Honoré à la vanille
pour 6 personnes
pâte sucrée  (pour 2 Saint Honoré): 190g de farine, 20g de fécule de pommes de terre, 90g de sucre glace, 130g de beurre, 35g de poudre d'amandes, 1 pincée de sel fin, 1 oeuf (50g) 
pâte à choux (pour 2 Saint Honoré): 25cl d'eau, 5g de sel fin, 10g de sucre semoule, 80g de beurre, 125g de farine, 3 à 4 œufs (selon la grosseur).
crème Chiboust: 25cl de lait, 3 jaunes d'œufs, 75g de sucre semoule, 25g de farine, 1 gousse de vanille, 2 blancs d'œufs, sel fin, 60g de sucre semoule
crème chantilly: 25cl de crème liquide, 40g de sucre en poudre.
caramel: 100g de sucre, 4cl d'eau

Pâte sucrée:
Tamiser la farine, la fécule et le sucre glace. Couper le beurre en parcelles travailler tout le mélange à la main. Ajouter l'oeuf. Lorsque tous les ingrédients sont mélangés, mettre en boule, filmer et stocker au minimum 1 heure au réfrigérateur avant utilisation. Abaisser la pâte et y découper un fond rond du diamètre du Saint Honoré. Le mettre sur une plaque, y faire des trous à la fourchette et réserver.
Préparer la pâte à choux en mélangeant l'eau, le sel, le sucre et le beurre en petits morceaux dans une casserole. Porter ce mélange à ébullition, hors du feu ajouter la farine en une seule fois et mélanger vigoureusement à la spatule jusqu'à absorption de la farine et remettre, si besoin, à feu doux afin de dessécher un peu la pâte et qu'elle se détache parfaitement des parois. Incorporer les œufs un à un, en mélangeant bien entre chaque apport. Ne pas hésiter à ne pas mettre tous les oeufs si la pâte a une bonne consistance*. Verser la pâte dans une poche à douille lisse et former un cercle sur le fond de pâte sucrée avec une spirale au centre. réaliser des choux avec le reste de pâte à choux. Cuire 10 à 15 minutes au four préchauffé à 180°C.
Préparer la crème Chiboust, en fouettant les jaunes d'œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine et mélanger. Chauffer le lait avec la vanille fendue en deux. Incorporer le lait chaud filtré aux œufs en mélangeant vivement et remettre à cuire dans la casserole en mélangeant. Battre les blancs en neige avec une pincée de sel et les serrer en fin de montage avec le sucre afin d'obtenir une meringue ferme. Incorporer cette meringue à la crème pâtissière en 3 fois afin de ne pas casser les blancs. Mettre dans la poche à douille et farcir les choux, puis pocher le reste de crème sur le fond du Saint honoré en spirale. Préparer le caramel avec le sucre et l'eau, laisser cuire sans remuer jusqu'à ce que le caramel prenne une couleur ambrée. Tremper le dessus des choux dans le caramel et les mettre tête en bas sur une feuille silicone. Ensuite replonger les bases des choux dans le caramel et les coller sur la périphérie (boudin de pâte à chou) du fond cuit. Monter la crème liquide en chantilly en finissant avec le sucre et finir de garnir le gâteau. Poser le dernier chou au centre et réserver au frais jusqu'au service. 

 

19

 

 

Les +:

  • Verdict: J'adore! On adore! Ils adorent! Bref, c'est à chaque fois un coup gagnant! C'est vrai que cela prend assez de temps pour réaliser ce gâteau, mais ça en vaut le coup!
  • Pour un Saint Honoré de 6 personnes, j'ai pris un fond de diamètre pour le fond, avec 2 choux par personne. Soit au total 12 choux en périphérie du gâteau et 1 pour le décor du centre. Ce gâteau est très fragile, car il contient des blancs crus. Il doit être préparé et mangé dans la journée, sinon, on peut aussi congeler, mais la pâte a chou à tendance à ramollir au contact de la crème.
  • La pâte à choux ne doit pas être trop liquide, sinon les choux s'écrasent, il faut que la pâte reste assez ferme (texture d'une crème pâtissière). Pour le dernier oeuf, je le bat en omelette et l'ajoute au fur et à mesure, en mélangeant la préparation. Ce la dépend de la taille des oeufs, mais en général, je n'utilise pas le dernier oeuf en entier. Les quantités données sont pour la réalisation de 2 Saint Honoré ou 1 Saint Honoré et des choux en plus. 
  • Pour le caramel, il ne faut pas remuer. Si on voit que le mélange n'est pas homogène, on tourne simplement la casserole pour bien mélanger le sucre et l'eau et ensuite, on patiente. Si pendant l'opération caramélisation des choux, le caramel redurcit, il suffit de le remettre à feu doux pour le refaire fondre et pouvoir l'utiliser à nouveau.
  • Pour le pochage de la chantilly, on doit utiliser une douille Saint Honoré, mais je n'en ai pas, j'ai donc utilisée une douille ronde lisse... c'est un peu moins joli, mais ça ne change en rien le goût!

Posté par CendrineJ à 20:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


dimanche 3 février 2019

°chapati°

Je suis toujours sur la route des Indes... à la recherche d'un accompagnement pour servir avec les joues de porc Vindaloo. J'ai donc fait des chapati! La recette vient de chez Paprika... c'est très simple et très rapide à faire!

19

 

Chapati
pour 8 unités
100g de farine complète, 50g de farine blanche, 1/2 cc de sel, 65g d'eau, beurre fondu
Mélanger les farines avec l'eau à la main dans un saladier et pétrir quelques minutes. La pâte ne doit pas être trop dure sinon les chapatis seront secs (je pense que le fait que ma pâte ai séchée 1 nuit au lieu de 15min explique les chapatis craquants et secs). Diviser la pâte en 8 boules et laisser reposer 15 minutes sous un linge. Étaler en galette assez fine sur un plan de travail fariné et les faire cuire dans une poêle à fond épais à feu assez vif, puis retourner. Dès la fin de la cuisson, les badigeonner de beurre fondu et servir avec un plat indien ou même en apéro avec des tartinades.

 

19

 

Les +:

  • Verdict: pas aussi réussi à mon avis... car un imprévu et hop au lieu de reposer 15 minutes, je les ai fait le lendemain, donc je pense que la pâte a un peu trop séchée, du coup les chapati étaient un peu trop craquants et secs, contrairement à la photo où ils ont l'air bien souple. Mais je ne m'avoues pas vaincue... à retenter donc!
  • La recette d'origine prévoit de les badigeonner de ghee, un beurre clarifié indien. Apparemment, on peut le faire, mais je navais pas le temps, j'ai simplement utilisé du beurre fondu.  

Posté par CendrineJ à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 25 janvier 2019

°joues de porc Vindaloo au vinaigre & piments°

A la recherche d'idées sur pinterest, pour trouver des recettes un peu plus funky et exotique pour faire des joues de porc autrement qu'à la moutarde, caramélisées aux échalotes confites ou braisées aux deux fenouils... je suis tombée sur un site très sympa, Gourmandises sans frontières où l'on trouve pas mal de recettes... du terroir, d'antan et plutôt régionales... mais vous vous doutez qu'avec un tel nom...pas que! La preuve avec cette recette de Vindaloo de Goa, au vinaigre et piments. 

 

19

 

Joues de porc Vindaloo au vinaigre & piments
pour 4 personnes
massala*: 4 piments séchés d'Espelette, 1 piment de Cayenne séché, vinaigre de cidre, 6 gousses d'ail, 1cc de cannelle en poudre, 4 clous de girofle, 5 grains de poivre noir, 1cc de cumin en grains, 2cm de rhizome de gingembre
800g de joues de porc, 20g de beurre, 1cs d'huile d'olive, 1cs de sucre brun, sel, coriandre fraîche
La veille, ôter les pédoncules et les graines des piments et les couper en morceaux, les faire tremper dans du vinaigre de cidre. Au bout d'une heure, les égoutter (en réservant le vinaigre de macération) dans un mortier et y ajouter tous les ingrédients de la pâte épicée (massala) et écraser au pilon en pierre. Ajouter au fur et à mesure le vinaigre épicé (quantité suffisante) pour obtenir une pâte bien homogène. Badigeonner les joues de porc de cette pâte épicée, filmer et réserver au frais pendant une nuit.
Le lendemain, faire fondre dans une cocotte en fonte le beurre et l'huile. Faire dorer les joues égouttées de chaque côté, puis ajouter la pâte épicée, un verre d'eau, le sucre et saler. Enfourner à 120°C pendant 2h/2h30, en vérifiant de temps en temps qu'il ne manque pas de liquide. A servir, parsemé de coriandre fraîche ciselé, avec du riz, des naans ou des chapatis.

 

19

 

Les +:

  • Verdict: malgré un "presquecramage"... c'était absolument délicieux et plein de saveurs. Pas trop fort malgré le nombre de piments mais bien épicé tout de même. Ma photo de plat ne ressemble pas trop à celle de Gourmandises sans frontières, la sauce à l'air moins crémeuse, il s'agissait plus d'un jus.
  • Pour les piments, la recette prévoyait des piments du cachemire que j'ai remplacé par des piments d'Espelette (pas trop fort) et d'un Cayenne (un peu plus fort). Au final, c'était parfait pour nous.
  • Pour la réalisation du massala (pâte épicée), j'utilise un mortier et pilon en pierre, absolument indispensables pour fabriquer une pâte de curry à base d'épices entiers. Sinon, il faut prendre un mixer, mais d'après "les connaisseurs" c'est moins bien, on perd des saveurs... et en plus ça fait des triceps, les biceps... donc du sport! Pour faciliter la préparation de la pâte et gagner du temps, je râpe à la microplane le gingembre (épluché) et l'ail (idem).

Posté par CendrineJ à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 19 janvier 2019

°grand financier généreux/entremet 4 parfums°

Cette année, j'étais (comme souvent) en charge des desserts de Noël et ce dessert a une histoire... car au début j'étais partie sur un financier aux agrumes (recettes à suivre dans l'année) car j'avais suivi un cours de cuisine à l'académie des chefs à Metz, où, en dessert on nous a proposé une recette de financier aux noisettes et aux agrumes avec une meringue italienne. Alors personnellement (et Mr K également), je n'ai pas été particulièrement fan des associations de ce dessert.... alors me diriez-vous, pourquoi je vous en parle? Parce que ce dessert m'a inspiré ce qui suit... c'est à dire mon dessert de Noël. Mais, car oui il y a forcément un mais, c'était sans compter l'acquisition d'un moule silicone en forme de cubes... Au début, je comptais repartir sur la recette de base, mais plus classique aux amandes et en remplaçant la meringue italienne par de la crème fouettée pour "désucrer" la recette...et puis finalement j'ai changé d'idées, en conservant ce grand financier (aux amandes) comme base, puis j'ai demandé au préalable à chaque invité, quel était son parfum préféré pour la bûche... et j'ai composé ce qui suit... certes un peu long, mais qui peut se préparer sur plusieurs jours, semaines et être entreposé au congélateur. Du coup, j'ai refais certaines recettes de mon blog comme ma bûche MWM de Noël 2016 pour les cubes mangue/passion, certains éléments du Chocolait passionément courge de 2011 et d'autres de la Dacquotte chococahuète de 2009 pour les cubes chocolat/cacahuètes et une partie de la Bûche Yuzu peps de 2014 pour les cubes framboises/chocolat blanc... c'est bien le recyclage de recettes! Mais il me manquait quand même un parfum... le praliné, que nous n'apprécions pas particulièrement sauf 1 personne de la famille... aussi pour ces cubes praliné/citron j'ai cherché sur pinterest et trouvé sur le blog C&B cakes&biscuits pour le croustillant et le crémeux citron et sur le blog de pâtisserie empreinte sucrée pour la mousse praliné. Merci à eux pour la réussite de notre Noël 2018!

Alors, les quantités qui suivent correspondent à plus que nécessaire, car il n'est pas évident de faire des mousses ou inserts en petites quantités (en tout cas pour moi!). Du coup, je fais des quantités plus faciles à travailler et je congèle. Cela permet de ressortir des entremets individuels en cas d'envies pressantes!

Pour ce Grand financier généreux, pour une base financier de 23cm sur 17cm, il y avait au total 12 cubes de 5cm de côté (4 framboise/chocolat blanc et 4 mangue/passion (les plus plébiscités), 2 chocolat/cacahuètes et enfin les 2 praliné/citron). On peut évidemment y mettre tous les parfums que l'on veut et faire plus simple en proposant que 1 ou 2 parfums de mousses sans insert... chacun fait comme il veut...

Grand financier généreux
pour 12 personnes*
pour un gâteau de 23cm sur 17cm avec 12 cubes

base financier aux amandes sans gluten: 120g de poudre d'amande, 160g de sucre, 30g de farine de coco, 1 pointe de graines de vanille, 150g de beurre, 8 blancs d'oeufs, 1 pincée de sel

18 18 18 18


praliné/citron (pour environ 4 cubes, 2 utilisés)
crémeux citron: 40g de beurre, 40g de sucre en poudre, 2 oeufs, zestes d'1 citron bio, 50g de jus de citron, 1g de gélatine (1/2 feuille)
croustillant praliné: 25g de pâte de praliné, 35g de chocolat au lait, 6 crêpes dentelle
mousse praliné (voir Les +): 3g de gélatine, 50g de crème liquide, 20g d'oeufs, , 45g de pâte de praliné, 40g de praliné sec, 130g de crème liquide.
glaçage miroir: 35g de sucre, 35g de glucose, 15g d'eau, 25g de lait concentré non sucré, 10g de pralinoise, 25g de chocolat blanc, 2,5g de gélatine (1,25 feuilles)
déco: triangles en chocolat, mélange du praliné avant mixage.

chocolat noir/nougacourges/cacahuètes (pour environ 4 cubes, 2 utilisés)
ganache chocolat/cacahuètes salées: 100g de crème liquide, 100g de chocolat noir, 20g de cacahuète, 1 pincée de fleur de sel
nougacourge: 50g de sucre, 1 poignée de graines de courges
mousse chocolat: 2 blanc d'oeufs, 1 jaune, 1cc sucre en poudre, 50g de lait entier, 85g de chocolat noir à 75% minimum de cacao, 2g de gélatine (1 feuille).
déco: triangles en chocolat avec un spray or, cacahuètes grillées et salées et des billes croustillantes au chocolat

framboise /chocolat blanc (pour environ 4 cubes)
insert framboise: 4g de gélatine (2 feuilles), 200g de framboises, 20g de sucre
croustillant amandes: 5g de farine, 75g d'amandes effilées, 30g de cassonade, 30g de beurre pommade
mousse chocolat blanc: 40g de chocolat blanc, 100g de crème liquide froide, 1 pincée de vanille en poudre
déco: spray velours rouge (zodio), pâte d'amande blanche, mini meringues

mangue/passion (pour environ 4 cubes)
insert passion: 100g de jus de passion, 7g de sucre, 2,5g de gélatine (1,25 feuilles)
brunoise mangue citron vert: 1/2 mangue, 1 citron vert
ganache chocolait/passion:65g de chocolat au lait, 50g de jus de passion, 25g de crème liquide
mousse passion: 125g de crème liquide froide, 70g de jus de passion, 1g de gélatine (1/2 feuille), 1càs de sucre en poudre
déco: grille en chocolat et bille orange en sucre

PREPARATION:

Jour 1:
praliné-citron, préparation du crémeux citron: Tremper la gélatine dans de l'eau froide. Mélanger les oeufs et le sucre dans une casserole. Ajouter le jus et les zestes du citron, puis chauffer en mélangeant sans cesse jusqu'à ce que le crémeux épaississe, puis éteindre le feu. Attention de ne pas faire bouillir. Ajouter la gélatine essorée, bien mélanger. Quand la température du mélange atteint 60°C, ajouter le beurre en parcelle et bien incorporer. Mixer au mixer plongeant pour rendre la préparation bien crémeuse. Verser dans des empreintes en silicone mini muffins en lissant bien la surface et conserver au congélateur.
praliné-citron, préparation du croustillant praliné: Fondre le chocolat au lait au bain-marie. Quand il est fondu, le mélanger avec la pâte praliné. Émietter les crêpes dentelle et les mélanger au chocolat/praliné. Débarrasser sur une feuille de papier cuisson, recouvrir d'une seconde feuille, puis étaler à l'aide d'un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 2 à 3 mm. Faire prendre quelques minutes au frais, puis y découper des carrés de la taille des empreintes silicone carrées. Réserver au congélateur.
chocolat noir/nougacourges/cacahuètes, préparation de la ganache chocolat/cacahuètes salées: Faire griller à sec dans une poêle les cacahuètes puis y ajouter une pincée de fleur de sel. Attendre le refroidissement complet et mixer grossièrement. Réserver. Faire fondre la crème liquide, puis y fondre le chocolat en pistoles. Bien mélanger pour obtenir une consistance uniforme. Ajouter les cacahuètes grillées (en conserver quelques unes pour la déco) puis couler la ganache dans des empreintes de mini tartelettes en silicone. Entreposer au congélateur.
chocolat noir/nougacourges/cacahuètes, préparation du nougacourgeTorréfier les graines de courges à sec dans une poêle en remuant sans arrêt. Ajouter le sucre en poudre et laisser caraméliser. Dès que le caramel se forme, débarrasser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et étaler à la spatule. Découper des carrés à la taille des cubes en silicone. Réserver dans une boite au sec, disposé entre deux feuilles de papier sulfurisé.

Jour 2: 
Praliné-citron, mousse et montage: tremper la gélatine dans de l’eau froide. Fouetter les oeufs et la crème dans une casserole, puis chauffer jusqu'à obtenir une consistance de crème anglaise (soit 83°C), sans cesser de remuer. Essorer la gélatine et l'ajouter à la crème. Mélanger le praliné sec et la crème de praliné, puis ajouter la crème anglaise encore chaude. Bien mélanger et laisser refroidir. Fouetter la crème liquide entière au fouet électrique, puis, quand la crème de praliné est refroidie, l'incorporer au mélange délicatement. Démouler les inserts crémeux citron et croustillant praliné. Versez la mousse praliné dans les empreintes en silicone à 1/2 hauteur (moule silicone positionné sur un plateau) et tapoter le plateau pour éviter les bulles d'air. Insérer le crémeux citron congelé, ajouter un peu de mousse praliné et finir par le croustillant praliné congelé pour fermer le cube. Tapoter pour bien faire adhérer le tout et entreposer rapidement au congélateur.
framboise /chocolat blanc, préparation des inserts framboise: Faire tremper la gélatine dans de l'eau froide. Faire chauffer les framboises et le sucre. Passer au moulin à grille fine et incorporer la gélatine ramollie et égouttée. Verser dans des empreintes en silicone "mini muffin" et réserver au congélateur.
framboise /chocolat blanc, préparation du croustillant amandes: mélanger tous les ingrédients, étaler la pâte ainsi obtenue sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournée 3 à 5 minutes à 180°C. Bien surveiller la cuisson, cela peut aller très vite. Il faut sortir le croustillant quand les amandes sont dorées. Découper, encore chaud, des cubes de la tailles des empreintes silicone et réserver au sec dans une boite.

Jour 3:
praliné-citron, finitions: Les démouler et les réserver au congélateur. Préparer le glaçage miroir: faire ramollir la gélatine à l'eau froide. Cuire l’eau, le sucre et le glucose à 102°C. Verser sur le mélange pralinoise (en petits morceaux) et chocolat blanc en pistoles et mélanger, ajouter le lait concentré et la gélatine essorée.  Lisser le tout au mixer plongeant.  Laisser tiédir jusqu'à ± 35°C. Sortir les cubes et les disposer sur une grille sur un plateau, verser le glaçage miroir à ± 35°C sur les cubes. Laisser figer quelques secondes puis remettre aussitôt les cubes praliné-citron au congélateur, dans une boite.
chocolat noir/nougacourges/cacahuètes, mousse chocolat et montage: 
Tremper la gélatine dans de l'eau froide. Bouillir le lait et hors feu, ajouter le chocolat et remuer jusqu'à ce que le mélange soit lisse et onctueux. Dissoudre rapidement la gélatine essorée, puis ajouter le jaune d'œuf et bien homogénéiser. Battre les blancs et les serrer avec le sucre à mi parcours, continuer de battre jusqu'à ce qu'ils soient bien fermes. Ajouter 1/4 des blancs au mélange au chocolat et battre afin de détendre la préparation, puis ajouter le reste des blancs délicatement.
 Démouler les ganaches chocolat-cacahuètes. Verser la mousse à mi-hauteur dans les cubes en silicone. insérer les ganaches, recouvrir de mousse et terminer le cube avec le carré de nougacourges. Entreposer au congélateur.
mangue/passion, préparation des inserts passion: Tremper la gélatine dans de l'eau froide. Chauffer la pulpe de passion avec le sucre. Dissoudre la gélatine égouttée dans le liquide chaud et verser dans des empreintes en silicone "mini muffin" et entreposer au congélateur.


Jour 4:
chocolat noir/nougacourges/cacahuètes: démouler les cubes chocolat pour libérer le moule et les remettre aussitôt dans une boite au congélateur.
framboise-chocolat blanc, préparation de la mousse et montage: faire fondre le chocolat blanc au bain-marie à feu doux. Monter la crème bien froide. Quand la crème est prête et le chocolat blanc tiédi. Incorporer le chocolat fondu dans la crème en fouettant jusqu'à' obtenir une mousse bien ferme. Verser dans les empreintes cubes à 1/2 hauteur. Démouler les inserts framboise. Les insérer dans la mousse, recouvrir de mousse, puis terminer avec le carré de croustillant amande. Entreposer au congélateur.
mangue/passion, préparation de la brunoise mangue/citron vert: peler et couper la 1/2 mangue en brunoise fine, ajouter le jus de citron vert, bien mélanger et disposer dans des empreintes "mini tartelette" en tassant bien pour éviter au maximum, les vides. Réserver au congélateur.
mangue/passion, préparation de la ganache chocolait/passion: chauffer la crème et la pulpe de passion. Hors du feu, y faire fondre le chocolat en pistoles en mélangeant énergiquement. Couler la ganache dans des empreintes silicones "mini tartelette" et entreposer au congélateur.

Jour 5: 
framboise-chocolat blanc, préparation de la mousse et montage: démouler les cubes et les remettre aussitôt au congélateur dans une boite.
mangue/passion, préparation de la mousse passion et montage: tremper la gélatine à l'eau froide. Chauffer le jus de fruits de la passion, puis y dissoudre la gélatine essorée. Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie. Pendant ce temps, fouetter la crème bien froide. Quand la crème est montée, ajouter le chocolat blanc tiédi en fouettant et enfin le jus de passion, en mélangeant délicatement. Démouler les inserts passion, les ganache chocolait-passion et les brunoises mangue-citron vert. Verser à mi hauteur la mousse passion dans les cubes en silicone, insérer l'insert passion, puis y coller la brunoise mangue-citron vert. Ajouter un peu de mousse passion, puis insérer les ganaches. Refermer avec la mousse. Tapoter les moules pour éviter les vides d'air. Entreposer au congélateur.

Jour 6:
Financier: 
Préchauffer le four à 180°C. Faire fondre le beurre et le laisser chauffer à feu vif jusqu'à ce qu'une odeur de noisette se dégage. Laisser refroidir. Mélanger la poudre d'amande, le sucre la farine de coco, la vanille. Monter les blancs en neige bien fermes, avec une pincée de sel. Ajouter les blancs au mélange sec. Enfin ajouter le beurre refroidi. Verser la pâte dans un cadre beurré de 25cm par 19cm (à peu près) et posé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfourner pour une quinzaine de minutes. Sortir du four et laisser refroidir avant de démouler. Découper le financier en un rectangle de 23 cm sur 17 cm et égaliser le dessus si besoin, pour obtenir une surface bien plane.
Décoration: fabriquer les décors en chocolat. Tempérer du chocolat noir, puis le couler sur une feuille de papier sulfurisé ou du rhodoïd en fine couche. Quand, le chocolat commence a figer, mais pas froid, couper des triangles pour les praliné-citron, puis les saupoudrer rapidement de poudre dorée. Couler également des carrés (à la cuillère), puis fabriquer une "dentelle". Laisser refroidir le tout. les décoller et les entreposer au sec dans une  boite... attention fragile! L'idéal est d'en faire plus que nécessaire... au cas où.

Jour 7/Jour J:
Montage final: Disposer le financier sur un plat de service. Sortir tous les cubes (12) du congélateur. Démouler les cubes chocolat blanc-framboise, les mettre sur une grille posée sur la porte du lave-vaisselle et bomber les cubes avec le spray velours rouge. Décorer les cubes avec les éléments en chocolat, les cacahuètes grillées, le praliné (non mixé), les mini meringues, les boules, les billes... Disposer les cubes sur le financier en alternant les couleurs et saveurs. Laisser décongeler l'ensemble au frais au moins 7 heures avant de le servir.

18

 

Les +:

  • Verdict: Alors j'avoue que là, il a fait son petit effet mon gâteau.... je les ai un peu bluffé! Chacun son parfum tout le monde était satisfait. En revanche, il faut avouer qu'après un repas copieux, 1 cube par personne c'est un peu trop, pour une prochaine fois, je remplirais les cubes au 2/3 pour éviter de les couper en deux à la dégustation!
  • Question déco, alors autre aveux... mes décors... un peu kitsh à mon goût. j'imaginais un gâteau plus sobre, mais les décos de gâteau c'est pas trop mon truc en fait, il faudrait que je les anticipe un peu plus, car en général, c'est un peu à la va vite avec ce que j'ai sous la main... là j'ai quand même fait un effort avec le glaçage pour le praliné/citron fait avec de la pralinoise et du chocolat blanc pour avoir une couleur pas trop foncée.
  • Question organisation, j'avais planifié toutes étapes (nombreuses certes, mais pas compliquées) 1 semaine à l'avance en prenant en compte, les moules que j'avais à ma disposition et la place dans le congélateur... j'ai bien tenu les délais. Pour cela, j'ai commencé par les inserts, les croustillants, crémeux citron et ganaches (2/3 jours), puis ensuite, j'ai attaqué les mousses 1 à 2 par jour avec le montage du cube. La veille, j'ai fait ma base et enfin, le jour J, j'ai fait le montage et les décors. Rien de bien compliqué donc, mais un peu d'organisation!
  • Question montage, j'ai badigeonné mon financier de crème fouettée afin d'être certaine que les cubes allaient bien adhérer sans glisser, car j'avais plus de 3h de route. Bilan? tout est rester en place! Si vous ne voyagez pas avec le gâteau, je pense qu'il est inutile de coller à la crème fouettée.
  • Glaçage miroir... autre secret que j'ai découvert en faisant mes petites recherches sur @, c'est que le glaçage miroir se congèle très bien une fois sur l'entremet. J'ai également découvert que le glaçage pouvait être fait à l'avance et entreposé au frigo quelques jours filmé au contact, puis remonté en température afin d'atteindre les 35°C pour le verser... c'est pratique, ça permet d'encore mieux s'organiser, non?
  • La pâte de praliné a été achetée toute prête, mais ayant eu un essai malheureux, je n'en avais plus assez pour la seconde tentative... du coup, j'ai fait un praliné maison, en m'inspirant de cette recette ici, sans aller au bout du processus de fabrication de la pâte afin de garder une texture dans la pâte. Au final, j'aime assez ce côté croquant dans la mousse praliné.

 

18

mardi 8 janvier 2019

°poireaux, crumble noisettes & chèvre°

Lors de mes excursions dans la blogosphère, je tombe souvent sur des blogs, apparemment, super connus... que je ne connais pas. Du coup, j'ai vraiment l'impression à chaque fois d'explorer... C'est comme ça que je suis tombée sur le blog manger de Mimi Thorrison. Who's that girl, me direz-vous (enfin, pour celles et ceux qui comme moi, ne la connaissent pas)... En fait c'est une blogueuse culinaire franco-chinoise née à Hong Kong, vivant avec un islandais dans le médoc avec 6 enfants... bref, la femme parfaite! Des images léchées au design américain, des mises en scène soignées... un joli blog et des chouettes recettes!

 18

Poireaux aux noisettes en crumble de chèvre
pour 4 personnes
50g de noisettes, 8 poireaux moyens, 2 gousses d'ail, 1 càs d'huile de noix, 1/2 verre de vin blanc, 1/2 verre de bouillon de légumes, 60g de fromage chèvre frais, 8 tranches de bacon ou de poitrine fumée, 2 échalotes, huile d'olive, sel, poivre.
Nettoyer les poireaux en enlevant le vert et les racines. Faire chauffer une sauteuse avec l'huile d'olive. Ajouter l'ail et cuire une ou deux minutes. Ajouter les blancs de poireaux entiers, saler et cuire une dizaine de minutes. Ajouter, le bouillon, puis le vin blanc et poursuivre la cuisson à ébullition 2 à 3 minutes. Baisser le feu, couvrir et cuire jusqu'à ce que les poireaux soient tendres. Dans une poêle, faire suer les échalotes émincées pour qu'elles deviennent croustillantes et les réserver. Faire le crumble en mixant les noisettes jusqu'à obtenir une poudre et mélanger au fromage de chèvre. Ajouter l'huile de noisettes, sel et poivre et mixer quelques secondes pour obtenir un crumble. Disposer les poireaux cuits et égouttés, en conservant le reste de bouillon, dans un plat à four et verser le crumble sur le dessus et enfourner au grill pour quelques minutes pour dorer le crumble. Servir en assiettes creuses en versant un fond de reste de bouillon de cuisson des poireaux et y disposer les poireaux en crumble au centre de l'asiette. Finir enfin avec les échalotes grillées.

18 

  

Les +:

  • Verdict: j'ai utilisé du bacon, mais je pense que ce serait meilleur avec de la poitrine fumée, car au final, c'était un peu sec car le plat a attendu trop longtemps au four... donc, soit on prend de la poitrine soit on cuit juste ce qu'il faut!
  • Le bouillon ne réduit pas, peut-être en mettre un peu moins?

Posté par CendrineJ à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 17 décembre 2018

°cake au citron & huile d'olive°

Lors de mon dernier séjour en provence, j'ai eu la chance de déjeuner au restaurant de l'hôtel du Castellet où le chef Christophe Bacquié officie en cuisine... un régal bien évidemment où la cuisine et les produits méditérrannéens sont mis à l'honneur... pas *** pour rien! Mais en fait, ce n'est pas du chef cuisinier dont je voulais vous parler, mais du chef pâtissier Loïc Colliau qui nous a régalé avec son dessert au pamplemousse mais aussi avec le petit présent que l'on nous a remis en partant, un cake au citron et à l'huile d'olive... pur régal, même pour des non fans de cake que nous sommes! Et quelle surprise de découvrir qu'en plus du cake, il y avait la recette. Bon j'avoue avoir été déçue, je ne sais pourquoi, pas assez cuit, pas assez gonflé, pas assez imbibé, bref cela ne ressemblait pas du tout au cake tant convoité... à moins que la recette ne corresponde pas à la réalité.. du coup, je suis partie en quête de la recette parfaite ressemblant le plus à mes attentes... et c'est sur le blog un déjeuner au soleil, que je l'ai trouvée!

 

PC020006

Cake au citron & huile d'olive
pour un cake 
cake: 200g de sucre en poudre, 190g de farine blanche, 3 oeufs, 90g de crème fleurette, 80g d'huile d'olive, 1cc de bicarbonate de soude, 2 citrons bio (jus et zestes), 2cs de rhum blanc, 50g de citrons confits au sucre
sirop: 150g d'eau, 120g de sucre en poudre, le jus d'1,5 citrons
Préchauffer le four à 150°C. Prélever le zeste des citrons, les mélanger avec la crème liquide, l'huile, le sucre, le jus des citrons et le rhum et les oeufs. Mélanger sans trop incorporer d'air. Ajouter le mélange farine et le bicarbonate préalablement tamisés et les zestes de citron confits au sucre. Bien homogénéiser la pâte puis la verser dans un moule à cake beurré et enfourner pour environ 40 minutes. Pendant ce temps, mélanger l'eau et le sucre, faire frémir quelques minutes jusqu'à dissolution du sucre et ajouter le jus de citronhors du feu. Dès le cake cuit, le démouler sur une grille et l'imbiber en plusieurs fois. L'envelopper dans du film et le laisser reposer jusqu'au lendemain. Le lendemain, le décorer de citrons confits. 

 PC020009

 

Les +:

  • Verdict: après plusieurs essais, on se rapproche de ce que je recherchais. Il est parfaitement moelleux, mais pas encore assez imbibé à mon goût. Le gôut du citron est vraiment bien présent. Pourtant la recette que j'avais eu au restaurant ressemblait assez à celle-ci... peut-être ai-je râté un truc, qui sait?
  • J'ai apporté une petite modification à la recette d'origine pour qu'il ressemble bien à celui dégusté au Castellet, en ajoutant des citrons confits au sucre dans la recette et sur le dessus et en imbibant un peu plus le cake avec le sirop des citrons confits, car j'aime quand il est bien humide. 
  • Il me restait 5 olives noires en fin de vie dans mon frigo; du coup, je me suis dit que je pouvais l'associer à ce cake à l'huile d'olive. Je les ai fait confire comme les citrons d'Alin Passard. Mais en recherchant sur le net, je suis encore tombée sur le blog d'Edda qui proposait une confiture d'olives noires, pour déguster avec du fromage ou des plats salés, plutôt comme un chutney me semble-t-il, mais si vous voulez tester, rendez-vous ici!

Posté par CendrineJ à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 12 décembre 2018

°citrons confits au sucre, selon Alain Ducasse°

Envie  d'un cake au citron et huile d'olive... mais pas de citrons confits? La solution, les faire soit même! Rien de compliqué, si ce n'est avoir des citrons bio ou au moins non traités après récolte et du sucre en poudre. Voici donc la recette et pas n'importe laquelle!

 

18

Citrons confits au sucre
pour un bocal d'environ 200g,
3 citrons non traités, environ 250g sucre en poudre (selon le poids des citrons)
Couper les citrons en rondelles. Chauffer une grande quantité d'eau et plonger les rondelles une trentaine de secondes pour les blanchir une première fois. Renouveler l'opération une seconde fois en changeant l'eau. Cela permet d'enlever l'amertume des citrons. Les égoutter et les peser. Peser le même poids de sucre. Mettre les citrons dans une casserole à fond épais et ajouter la moitié du sucre. Couvrir d’eau à hauteur et faire confire les citrons à feu doux pendant 20 minutes. Les laisser refroidir, puis renouveler l'opération avec le reste de sucre. Les laisser refroidir à nouveau. Les couper en petits dés et les stocker dans une boite fermée hermétiquement avec le sirop de cuisson et réserver au frigo. 

 

18

Les +:

  • Verdict: Bien pratique quand on a trop de citrons; cette méthode de conservation permet d'éviter le gâchis alimentaire...
  • Utile quand on veut faire une recette à base de citrons confits. Car ceux-ci sont vraiment très puissants en goût. Il en faut très peu pour donner du goût. J'en mets dans mon cake au citron et huile d'olive, dans des petits financiers aux amandes ou encore dans des macarons au citron.
  • Pour la conservation, attention de bien veiller à recouvrir les fruits avec le sirop, sinon, il y a un risque d'apparition de moisissure.

Posté par CendrineJ à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 8 décembre 2018

°courge spaghetti, sauce tomate, champignons & parmesan°

Ce qu'il y a de bien dans les courges, c'est leur longue conservation. Cela est bien pratique, d'avoir durant tout l'automne et l'hiver des potimarrons, butternuts ou autres courges attendant patiemment de passer à la casserole.  Du coup, avec l'aide de son placard ou de restes de son frigo, on peut rapidement improviser une petit dîner sain & bon!

18

 

Courge spaghetti, sauce tomate, champignons & parmesan
pour 2 personnes
1 courge spaghetti, 1 pot de sauce tomate maison*, 30g de parmesan, 300g de champignons dorés frais, 1cc d'huile d'olive.
Préchauffer le four à 170°C. Laver et couper la courge en deux dans le sens de la longueur. Ôter les pépins et les placer, chair au dessus, sur une plaque. Enfourner environ 40°C; vérifier la cuisson à l'aide d'un couteau. Pendant ce temps, nettoyer les champignons, les couper en tranches et les faire sauter dans une poêle à feu très vif, en retournant de temps en temps pour les faire dorer. Dès qu'ils sont bien revenus, ajouter la sauce tomate et laisser mijoter quelques minutes. Quand les courges sont cuites, les effilocher à la fourchette et mettre les spaghetti dans la sauce tomate aux champignons. Bien mélanger. Faire des tranches de parmesan très fines, les émietter à la main et en ajouter les 2/3 à la farce. Bien mélanger et farcir les coques de courge. Poivrer et parsemer de parmesan restant. Enfourner à 150°C pendant une quinzaine de minutes. Servir.
 

18

 

Les +:

  • Verdict: pas vraiment une recette certes, mais bien goûtu et très léger pour un repas du soir. On peut l'agrémenter d'une petite salade ou d'une soupe en entrée.
  • Pour le parmesan, j'évite d'acheter le parmesan râpé. En effet, j'ai appris que tous les fromages râpés n'étaient en général pas vraiment de qualité. Du coup, j'ai toujours du parmesan en morceau dans mon frigo, que je râpe au fur et à mesure de mes besoins. C'est bien meilleur et aussi plus économique, car souvent le reste de parmesan râpé moisi au fond de son paquet... Pour cette recette, je ne le râpe j'utilise un tranche fromage et ensuite, je l'émiette à la main de manière à obtenir des copeaux, qui donnent plus de goût.
  • J'ai opté pour une cuisson au four de la courge, pour concentrer les arômes. Si on a pas le temps, on peut la cuire à la cocotte minute. Dans ce cas, c'est environ 10 minutes en fonction de la taille de la courge.
  • * pour la sauce tomate maison, je la fait en pleine saison de la tomate quand on trouve des cagettes de tomates à prix imbattables et également en fin de saison, avec le surplus de tomates du jardin. Je fais revenir un oignon avec 1 càc d'huile d'olive dans un faitout ou une sauteuse; j'ajoute les tomates en quartiers, des herbes du jardin et de l'ail et ensuite, je passe le tout au moulin à légumes. Je les mets en pots, les stérilise ou les congèle (en fonction de la place libre dans mon congèle). Cela permet d'avoir de la bonne sauce tout au long de l'année. Pas de sauce tomate maison chez vous? Pas de panique, on fait la même recette avec des tomates pelées. Dans ce cas, inutile de passer au moulin, il suffit de passer quelques coups de mixer plongeant.

mercredi 5 décembre 2018

°crème coco, cardamome & orange°

A chacun de mes passages en médiathèque, je fais ma cargaison de polars... mais aussi de livres que je qualifie d'utilitaires. c'est à dire des livres que je consulte le matin en prenant mon petit déjeuner. Ils sont sur des thématiques aussi variées qu'art, jardins, couture ou... cuisine. voici donc une recette d'une de mes lecture matinale du livre HUILE DE COCO paru chez Marabout. Bon au final, il n'ya pas d'huile de coco dans le recette mais uniquement de la crème...

Résultat de recherche d'images pour "livre ecette huile de coco"

Crème coco, cardamome & orange
pour 4 personnes
400g de crème de coco, 40g de sucre brun, 3càs de fécule de pdt, 1,5cc de cardamome, 1 orange bio, 4 jaunes d'oeufs
Ouvrir les graines de cardamome et râper le zeste de l'orange. Mettre la crème de coco dans une casserole avec le zeste d'orange et la cardamome, chauffer à feu très doux pendant environ 20 minutes. Pendant ce temps, battre les 4 jaunes avec le sucre et la fécule jusqu'à ce que le mélange blanchisse et mousse. Passer la crème de coco aromatisée à travers une passoire fine puis l'ajouter  aux jaunes d'oeufs battus en mélangeant bien. Remettre sur feu doux et cuire pendant 5 minutes en remuant régulièrement, jusqu'à épaississement de la crème. Passer à nouveau au tamis et laisser refroidir. Réserver au frais jusqu'au service. Décorer la surface avec des zestes d'orange râpés.

18

Les +:

  • Verdict: Une très bonne crème qui peut être consommer en dessert car elle a la texture d'une crème pâtissière (fécule de pomme de terre). les saveurs sont très sympa et au final, le goût de noix de coco n'est quasiment pas présent.
  • Sinon, cette crème peut également servir d'accompagnement type crème anglaise pour un gâteau au chocolat, comme mon CHOKOkru. pour cela, il suffit soit d'ajouter un peu d'eau au fur et à mesure de la cuisson pour détendre la crème jusqu'à la consistance souhaitée, soit deréduire la quantité de fécule, voire de la supprimer. Dans ce dernier cas, attention de ne pas la faire bouillir durant la cuisson.

 

18

Posté par CendrineJ à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 2 décembre 2018

°poulet rôti au four, au romarin°Alice Waters°

Le poulet rôti du dimanche, on en parle? Non, hein? Comme moi, vous vous imaginez qu'il n'y a pas sujet à recette? Comme moi, vous n'achèteriez jamais un livre de cuisine où figure une recette de poulet rôti? Oui, j'avoue ne jamais avoir pensé faire un article sur ce plat,  certes emblématique de la cuisine française, mais d'une simplicité déconcertante. .. oui mais ça, c'était avant la leçon de cuisine d'Alice Waters dans l'émission "on va déguster" sur France Inter. En effet, j'étais un peu dubitative à l'écoute des propos de la journaliste qui présentait Alice Waters, sa vie, son oeuvre et surtout ses recettes simples... et le fait que cette cuisinière n'était pas très connue en France, parce que les français estimaient inutile d'acheter un livre pour des recettes aussi simples! Oui certes, j'avoue aussi, acheter un livre de cuisine pour avoir la recette du poulet rôti ne me serait jamais venu à l'idée et pourtant! La fameuse recette du poulet était publiée sur France inter, je ne pouvais pas ne pas essayer, non? Et bien oui, je reconnais que j'avais tort, oui c'est le meilleur poulet rôti que je n'ai jamais mangé et oui c'est une vraie recette! 

18

 

Poulet rôti au four au romarin,  selon Alice Waters
1 poulet fermier d'1,5kg, sel poivre, une dizaine de branches de romarin
24 à 48 heures avant de le cuisiner, saupoudrer de sel et de poivre intérieur et extérieur du poulet et l'envelopper dans un linge, sans trop serrer. Le jour J, sortir le poulet 1 heure à température ambiante avant de le cuire. Le bourrer de romarin et le déposer sur le dos dans un plat légèrement huilé. Préchauffer le four à 210°C et enfourner 25min, puis le retourner sur le ventre et enfourner à nouveau 25min et enfin le remettre sur le dos et terminer la cuisson pour 25min. Dès la fin de la cuisson, le sortir et le laisser reposer hors du four pendant 15 à 20 minutes, couvert de papier d'alu, avant de la découper et de le servir.

 

18

 

Les +:

  • Verdict: un pur délice, un poulet absolument divin, pas sec, même pour les blancs, bien assaisonnés jusqu'au coeur de la viande et un parfum incroyable de romarin... bluffée. Respect!
  • Seule remarque, les 3X20 minutes de cuisson préconisées, n'ont pas suffit pour mon premier essai avec un poulet fermier d'1,4kg. En fait, il faut plus qu'une heure de cuisson pour un poulet fermier de cette taille; je suis donc passer sur 3 X 25 minutes et là... parfait!
  • Variantes:
    Glissez quelques petits brins de thym ou sarriette, sous la peau des blancs et des cuisses avant de rôtir.
    Glissez quelques tranches épaisses d’ail sous la peau, avec ou sans les herbes.

 

 18

Posté par CendrineJ à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 29 novembre 2018

°Menus de Noël°

Si vous souhaitez recevoir des menus de Noël... n'hésitez pas à vous abonner à la newsletter!

Au menu (c'est le cas de le dire...),

un Noël BLANC...

16 

16

 

bûche Calisson

Un Noël EXOTIC...

 16

bûche MWM (maracuya/white/mango)

un Noël TRADITION...

huitre_gratin_e_1_160809

 

moules gratinées au cidre

sinon, pour préparer les fêtes et trouver des recettes c'est ICI!

Posté par CendrineJ à 19:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 26 novembre 2018

°gâteau CHOKOkru°

A Metz, il y a eu un temps (beaucoup trop court à mon goût) un restaurant végétalien et crudivore, les Zozios. J'y suis allée une seule fois et j'avoue avoir été bluffée. J'étais pas forcément dans cette tendance et surtout très sceptique. Au final, j'ai découvert des saveurs, des textures que je ne connaissais pas... et que j'ai voulu retenter chez moi afin de faire découvrir à des sceptiques... comme moi! Le contrat a été rempli, tout le monde est tombé dans le panneau et sous le charme de ce monde nouveau (en tout cas pour nous).

 

18

   

CHOCOkru
pour 16 personnes
pour 1 moule de 22 cm de diamètre 
base: 270 g de mélange d’oléagineux : amandes, noisettes, noix de pécan, graines de courge, de chia et de tournesol), 180 g de pâte de datte (dattes trempées pendant 1 heure dans l’eau et mixées), 50 g de cacao non sucré, 2 c. à café d’huile de noix, 1 pincée de sel

ganache chocolat: 200 g de crème de coco, 200 g de chocolat noir à 85% de cacao, 20g d’huile de coco 
Mixez le mélange de noix et de graines brièvement. Mélanger le mélange avec la pâte de datte, le cacao, le sel et l’huile de noisette et mixez à nouveau afin d'obtenir une pâte. Étaler la pâte à la spatule pour obtenir un fond de tarte de 2 ou 3 cm d’épaisseur dans un cercle à pâtisserie de 20 cm de diamètre, et réservez au frais. Pendant ce temps, faire chauffer la crème de coco à feu doux et ajoutez le chocolat hors du feu. Bien remuer pour faire fondre le chocolat. Remuer régulièrement puis ajouter l’huile de coco et mélanger pour homogénéiser le mélange. Versez sur le base réservée au frais, bien lisser la surface et entreposer au frais pendant au moins 1 heure. Saupoudrer de cacao non sucré pour le service.

18

 

Les +:

  • Verdict: niveau goût, rien à redire. Une forte présence en chocolat que j'aime particulièrement et un bon dosage de sucre. En revanche, j'avoues qu'au niveau texture, c'est du lourd, genre "truffes au chocolat"... du coup à servir en très petites quantités avec une crème anglaise ou une glace, c'est parfait!
  • Donc l'idéal, si vous êtes moins nombreux et d'utiliser les mini moule à cheesecake à charnières d'environ 12/15cm de diamètre... ça suffira amplement.
  • Au niveau de la base, on peut se laisser aller à toutes les audaces et mélanges de fruits secs afin d'avoir la texture souhaitée, croquante, plutôt fondante, dense ou plus légère en jouant des associations cacahuètes/chia/graines de tournesol toastées/abricots secs ou amandes/zestes d'orange/dattes...

samedi 15 septembre 2018

°houmous°

Un classique de la cuisine méditerranéenne, mais qui ne figurait pas encore sur mon blog. Hors c'est un de mes plats préférés et chaque fois que je veux en faire, je galère toujours et change de recette sans trouver mon bonheur. Ce coup-ci c'est la bonne recette. Je la note ici, pour être sûre de la retrouver!


18

Houmous
pour 6 personnes
1 boite de pois chiches cuits (300g), 3 càs de Tahin, 1 càs de cumin en grains, 1 gousse d'ail, 1 jus de citron, huile de sésame grillé
Eplucher l'ail et le hacher dans un petit mixer avec le cumin, les pois chiches, 1 à 2 càs d'eau de cuisson des pois chiches et le tahin jusuq'à obtention d'une crème épaisse. Ajouter l'huile de sésame grillé et le jus de citron.

18



Les +:

Verdict: comme évoqué plus haut, j'ai enfin trouvé l'équilibre parfait (pour moi en tout cas)... j'aime le manger avec des galettes ou du pain de seigle grillé. 

Posté par CendrineJ à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 7 septembre 2018

°salade concombre & kiwi°

En général, je ne suis pas trop attirée par les salades. Que ce soit au resto ou pour les livres de cuisine ou même les jolies photos sur Pinterest... mais là, j'avoues qu'après avoir feuilleté ce livre là, SALADE super facile, édition marabout, j'ai changé d'avis! En effet, d'habitude, je trouve les recettes de salades, un peu simplistes et que l'idée pour en faire un bouquin reste un peu facile... mais là, les associations sont très sympa et originales. J'en ai déjà marqué plusieurs...

Salade Super Facile de Sabrina Fauda-Rôle Format Beau livre

Salade aux concombre & kiwis
pour 4 personnes
4 kiwis, 1 concombre bio, 4 brins de menthe, 6 brins de basilic, 4 brins de ciboulette 2 brins de persil, 1 citron, 6 càs d'huile d'olive, 1/2 càc de vinaigre balsamique, 10g de gingembre frais.
Préparer la sauce, en zestant la moitié du citron et en pressant le jus entier. Peler et râper le gingembre. Mélanger le jus et le zeste du citron avec l'huile d'olive, le vinaigre balsamique, le gingembre et 2 pincées de sel et de poivre. Éplucher les kiwis. Couper en dés les kiwis et le concombre. Effeuiller la menthe, le basilic et les ciseler grossièrement avec la ciboulette et le persil. Mélanger les kiwis, le concombre, les herbes et ajouter la sauce. Servir frais.

18

Les +:

  • Verdict: l'association kiwi/concombre, sur laquelle je n'aurais pas misé m'a vraiment beaucoup plu. C'est frais, croquant et le citron apporte vraiment du peps. Avec un BBQ c'est vraiment bien!
  • Pour les herbes, on est pas obligé de mettre les 4. Je trouve que la menthe et le basilic donne vraiment un truc différent, après la ciboulette et le persil ne sont pas forcément indispensables à mon sens... mais bon c'est une question de goût!

18

jeudi 30 août 2018

°abricots rôtis facris à la crème d'amande, au romarin°

En fait, j'hésitais entre une tarte aux abricots au romarin et un clafoutis... bref, j'ai fait des abricots rôtis farcis à la crème d'amandes, une petite recette trouvée sur un Flo de bonnes choses, mais en fait j'ai oublié l'oeuf de la recette... je me suis retrouvée donc avec une crème d'amande comme celle que l'on met en base de la tarte au citron et c'était très bon aussi.

18

Abricots rôtis farcis à la crème d'amande, au romarin
pour 4 personnes
8 gros abricots Bergeron bien mûrs, 25g de poudre d'amande, 20g de sucre, 40g de beurre, 2 brins de romarin
Préchauffez le four à 180°C. Laver, couper et dénoyauter les abricots. Mélanger à la fourchette, le beurre mou, le sucre, la poudre d'amande jusqu'à obtention d'une crème homogène. Garnir la moitié des 1/2 abricots de cette crème et les refermer avec les autres moitiés. Les disposer dans un plat à four, parsemer de quelques brins de romarins puis enfourner environ 10 min. Servir tièdi avec une glace vanille maison.

18

 

Les +:

  • Verdict: j'avais prévu deux gros abricots par personne, mais au final 3 auraient été bien aussi... l'association est classique mais fonctionne bien, la touche acide des abricots est contrebalancée par le sucre de la glace à la vanille.
  • Pour le décor, on pourrait imaginer des pistache grillées et concassées pour apporter un peu de croquant à ce dessert plutôt mou.
  • Pour la glace on peut varier les plaisir avec une glace pistache justement ou vanille avec des éclats d'amandes caramélisées, comme ici!

Posté par CendrineJ à 19:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 25 août 2018

°pudding de chia & compotée de quetsches au gingembre°

Alors le pudding de chia, pour moi, c'est l'idéal pour emporter au boulot. En général, j'en fait pour 2 ou 3 fois et je l'accomode en fonction de mes envies. Mais en général, j'aime lui associer des fruits acides frais ou en compotées, pour contrebalancer le doux du lait de coco.

 

IMG_20170909_170721

 

Pudding de chia & compotée de quetsches au gingembre
pour 4 personnes
20cl de lait de coco, 1càc de sirop d'érable, 5 càc de graines de chia, 200g de quetsches, 1/2 citron, 1cm de gingembre frais
La veille, mélanger le lait de coco, les graines de chia et le sirop d'érable dans un contenant en verre et réserver au frais une nuit. mélanger une ou deux fois afin que les graines de s'agglomèrent pas. Nettoyer et dénoyauter les quetsches, les couper en morceaux et les cuire une quinzaine de minutes avec le jus du citron, le gingembre épluché et râpé, jusqu'à obtenir une compote. Laisser refroidir et réserver au frais jusqu'au lendemain. Le jour même, assembler le tout dans des verres.


IMG_20170909_170638_1

 

Les +:

  • Verdict: Bon la recette ne change pas vraiment en soi, c'est surtout l'accompagnement qui change et là j'aime bien le contraste des saveurs.
  • Pour le pudding de chia, on peut sucrer comme on le souhaite avec du miel, du sirop d'agave, du sirop de sucre de canne ou du sucre en poudre tout simplement.
  • Pour la compotée, on peut changer les fruits, mais j'opte pour de l'acide, comme framboise/groseilles ou rhubarbe/gingembre ou passion... Je ne la sucre pas, mais ça c'est selon les goûts de chacun. le mieux est de goûter une fois, la compote refroidie et d'ajuster; mais ne pas oublier que le pudding de chia est déjà sucré!

Posté par CendrineJ à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 20 août 2018

°mayonnaise végétale°

Bon lors de mon précédent article, je vous ai saoulé avec mes panisses? Maintenant, ce sera la mayonnaise végétale! Et oui, j'ai oublié de vous dire que j'avais pris la recette sur le blog Les gourmandises selon Angie et que Angie les servait avec une mayonnaise végétale... bon c'était pas l'objet de mes recherches, mais j'avoue avoir été intriguée; j'ai regardé les ingrédients et me suis lancée, car j'avais tout ce qu'il fallait! 

18

Mayonnaise végétale
pour un mini bol
2 càs de purée d'amandes blanches, 5 cl d'eau, le jus d'1/2 citron, 1 càs d'huile d'olive, curcuma
Chauffer l'eau. Dans un bol, mélanger la purée d'amandes avec le jus de citron. Saler, poivrer. Ajouter le curcuma et l'huile en filet. Une fois le mélange bien homogène, ajouter l'eau tiède et mélanger à nouveau. Réserver au frais jusqu'au service.

18

 

Les +:

  • Verdict: J'ai fait la version sans agar agar et j'avoues que la texture n'est pas assez ferme pour une mayo, mais niveau goût, même si cela ne ressemble pas du tout à une mayo, on a vraiment apprécié cette saveur originale et qui se mariait à merveille avec les fameuses panisses!
  • pour la recette avec agar agar, il suffit d'ajouter 1/2 càc d'agar agar dans l'eau; maintenir à ébullition une trentaine de secondes.
  • En conclusion, cela n'a ni le goût, ni la texture d'une mayonnaise, mais c'est une très bonne sauce, avec des saveurs très originales.

Posté par CendrineJ à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 15 août 2018

°panisse°

Alors, que pensez-vous d'aborder le cas de la PANISSE? C'est pas très clair comme histoire, n'est-il pas? J'ai toujours entendu dire que c'était LA recette de Marseille, ensuite j'ai entendu que cela viendrait de Nice et s'appelerait SOCCA.... et pour finir qu'en fait c'est une spécialité italienne, de Ligure exactement, au nom évocateur de FARINATA, qui aurait passé la frontière pour s'installer tranquillement dans le sud de la France. hum, hum! J'étais pas avancée, vous en conviendrez... j'ai poursuivi mes recherches et vu qu'on la trouvait à Toulon sous le nom de CADE et que même en Algérie, elle était présente sous le nom de KARENTIKA venant du nom CALENTITA (spécialité de Gibraltar). Puis, en cliquant frénétiquement sur les différentes appellations, d'autres apparaissent comme par magie CECINA (Toscane), PANELLE (Sicile), TORTA DI CECI (Livourne), FAINA (Sardaigne), BELECAUDA (sud du Piémont) et puis si on cherche et qu'on dévie un peu, on trouve aussi beaucoup de ressemblances avec les FALAFELS, non? Bref que retenir de tout cela, me direz-vous? Simplement que c'est une préparation à base de farine de pois chiches que l'on retrouve tout autour du bassin méditerranéen! Bon, si on veut chipoter, j'en ai retrouvé aussi en Uruguay et Argentine... ok, ok, je sors!

18

Panisses au four
Pour 4 personnes (apéro)
125g de farine de pois chiches, 50cl d'eau, huile d'olive, sel, poivre
Mélanger la farine de pois chiches avec 25cl d'eau froide. Chauffer 25cl d'eau avec de l'huile d'olive et du sel. Dès que le mélange est chaud, ajouter le mélange à la farine de pois chiches. Bien mélanger pour éviter les grumeaux et cuire à feu doux pendant 15 minutes en remuant régulièrement. Étaler sur une surface plane huilée (plat) et réserver au frigo au moins 1 heure. Préchauffer le four à 180°C. Une fois la pâte figée, la découper en frites régulières et les disposer dans un plat à four, badigeonner d'huile d'olive et enfourner pour 15 à 20 minutes. Servir de suite.
 

 18

Les +:

  • Verdict: servir bien chaud avec une réduction de tomates (sauce tomate confite et réduite) et une mayonnaise classique ou végétale (recette à suivre).
  • J'ai servi les panisses en apéro, mais on peut aussi servir en accompagnement pour remplacer des frites par exemple. Mais aussi s'en servir pour préparer un plat unique, en les coupant en cubes, les faisant cuire comme dans la recette et déguster avec une sauce tomate, une ratatouille et un oeuf ou pour intégrer un bowl.

Posté par CendrineJ à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 11 août 2018

°ktipiti°tartinade grecque aux poivrons & féta°

Une recette d'été du bassin méditerranéen, bien de saison et idéale pour un apéro qui sert également d'entrée, voire de plats (si il y a plusieurs mezedes) à compléter d'un petit dessert et hop le tour est joué! Sauf que non, car à faire plein de petits plats, ça prend beaucoup plus de temps que de ne faire un plat unique... alors un mezes ou deux en apéro et ensuite un BBQ, histoire de ne pas passer sa journée derrière les fourneaux!

Ktipiti
pour 8 personnes
2 poivrons rouges, 150 g de féta, 1càs de paprika fumé, sel, poivre, huile d'olive, 1 gousse d'ail, 1 yaourt grec, 
Faire griller les poivrons entiers sous le grill du four en veillant bien à retourner régulièrement. Quand ils commencent à colorer, les mettre dans un sac en plastique et les laisser refroidir. Quand ils sont refroidis, peler, ôter les graines et les côtes intérieures des poivrons et les émincer très finement. Peler et hacher l'ail, le mélanger avec le paprika fumé et la féta en écrasant à la fourchette, ajouter le yaourt grec et enfin les poivrons, bien mélanger. Saler un peu, poivrer généreusement et ajouter un filet d'huile d'olive. Mélanger à nouveau et réserver au frais jusqu'au service. Servir avec du pain de campagne grillé à l'apéro où en entrée avec d'autres mezedes.

P7210588


Les +:

  • Verdict: ça change un peu des autres tartinades. servi bien frais avec du pain de seigle grillé, c'est un régal!
  • Si vous n'avez pas de poivrons frais, l'idéal est de toujours avoir dans son placard des poivrons en conserve... ça permet d'être plus réactif et de ne pas s'embêter ou perdre du temps pour rôtir et éplucher les poivrons.
  • Si vous n'avez pas de paprika fumé, pas de panique, vous pouvez le remplacer par du paprika classique. Dans ce cas, j'ajoute une pointe de piment à la préparation, mais ce n'est pas une obligation...
  • Il existe autant de recettes de de cuisiniers... comme dans toutes les cuisines! Certaines recettes ajoutent de la menthe verte, d'autres dosent plus fortement en féta et moins en poivrons. Bref! à vous de faire votre Ktipiti à votre goût!

Posté par CendrineJ à 18:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 25 juillet 2018

°halloumi grillé & pois chiches épicés°

Cela faisait un certain temps que lorsque je faisais mes courses, je lorgnais dans le rayon frais à la recherche de ce fameux fromage chypriote, l'halloumi... mais rien, rien, rien. Et enfin, la semaine dernière, le Graal! Alors une fois trouvé, il me fallait simplement trouver un accompagnement digne de ce nom... je l'ai trouvé dans le livre "Plats du soir avec des superaliments" dont, je vous ai déjà parlé ici!

18

 

Halloumi grillé & pois chiches épicés
pour 2 personnes
200g d'halloumi, 1 boite de pois chiches, 4 pommes de terre, 1 pincée de cumin en graines, 1 pincée de coriandre en graines, 1 pincée de curcuma, 1 pincée de paprika, 1 pincée de piment d'Espelette, sel, huile d'olive
Préchauffer le four à 180°C. Rincer les pois chiches, laver les pommes de terre en conservant la peau, les couper en petits morceaux. Dans un mortier, piler les épices, puis les mélanger avec les pois chiches et les pommes de terre en morceaux avec l'huile et du sel. Bien mélanger et mettre dans un plat à four et enfourner pendant une trentaine de minutes. Quelques minutes avant la fin de la cuisson, faire chauffer une poêle antiadhésive, puis y faire griller l'halloumi coupé en tranches d'environ 1cm d'épaisseur.

 

18

Les +:

  • Verdict: typiquement le genre de recette que j'aime... ça sent le soleil, le sain, le vrai!
  • J'ai remplacé la patate douce (trop sucrée à mon goût pour ce type de recette) par de la pomme de terre. On peut interchanger les légumes en fonction de ce qu'on a, mais le mélange pois chiches, tomates fonctionne quand même très bien. L'idéal étant d'avoir une légumineuse (lentilles, haricots secs) et un légume un peu juteux comme l'aubergine ou la courgette.