bidouilles & tambouilles

mardi 21 avril 2015

°magret de canard, miel & citron vert°

Il y a des mélanges qui fonctionnent bien et puis ceux qu'on affectionne particulièrement... plusieurs associations émoustillent mes papilles, que ce soit en version salée ou sucrée, comme lard fumé/oignon/citron, orange/gingembre, pancetta/tomate confite/vinaigre balsamique ou citron vert/miel. C'est donc cette dernière association que j'ai choisi pour un mariage avec mon magret de canard!

Magret de canard, miel & citron vert
pour 2 personnes
1 gros magret de canard, 1càs de miel de lavande, 2 citrons verts, sel, poivre, baies roses.
Prélever le zeste d'un citron vert et le blanchir à l'eau bouillante quelques secondes. Presser le jus des deux citrons et réserver. Inciser la peau du magret en quadrillage, saler et poivrer le côté chair. Faire chauffer la poêle. Quand elle est bien chaude, déposer le magret côté peau sur le fond. Baisser le feu et laisser cuire ainsi pendant 7 à 8 minutes. Au bout de ce temps, retourner le magret et poursuivre la cuisson 2 à 3 minutes. Une fois cuit, l'emballer dans du film et le laisser reposer. Pendant ce temps, jeter la graisse rendue par le magret, remettre à feu vif. Ajouter le miel et laisser caraméliser quelques secondes, puis déglacer avec le jus de citron et ajouter les zestes. Laisser frémir une vingtaine de secondes et ôter du feu. Déballer le magret et le couper en grosses tranches. Servir le magret en tranches en assiettes chaudes, accompagné de sauce. Ajouter des baies roses et râper quelques zestes frais de citron vert.

15

Les +:

  • Verdict: le citron vert apporte vraiment du peps au miel. Décidément une association qui fonctionne aussi bien en sucré qu'en salé!
  • Plus de jus? Dans ce cas, je prépare à l'avance, 1/2l de bouillon de volaille ou de légumes (en cube) et j'ajoute au fur et à mesure pour déglacer les sucs de cuisson et je fini avec le jus de citron. 
  • Je sers quoi avec? des carottes à l'orange et au gingembre par exemple ou quelque chose de plus neutre en goût comme des pommes de terre ou des navets glacés.
  • Côté WW:
    Magret de canard, miel & citron vert=  7,5pp/part

Posté par CendrineJ à 19:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 17 avril 2015

°pudding de semoule aux fruits confits°

Je suis assez fan de cette english conford food qui ne ressemble pas vraiment à quelque chose, qui est imprésentable mais qui fait un bien fou! J'ai régulièrement des envies folles de ce genre de desserts, genre riz au lait, gratin de semoule, le truc qui cale, qui est doux, qui est mou et qui sent le lait... c'est grave Doc? 

Pudding de semoule aux fruits confits
pour 4 personnes
45cl de lait, 1 gousse de vanille, 45g de semoule fine, 20g de sucre brun en poudre, 10g de beurre, 2 oeufs, 2 càs de kirsch, 40g de cranberries, 40g de raisins secs (jumbo), 1 clémentine confite.
Faire tremper les cranberries et raisins secs dans le kirsch. Découper la clémentine confite en petits cubes. Préchauffer le four à 150°C. Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille fendue en 2 dans la longueur. A ébullition, ôter du feu, gratter la vanille afin d'en récupérer les graines, puis ajouter la semoule et le sucre. Remettre sur le feu doux en remuant sans arrêt pendant une dizaine de minutes et laisser refroidir. Ajouter le beurre en parcelle, les oeufs battus et enfin les fruits secs et confits. Bien mélanger le tout et remplir un plat à gratin beurré puis enfourner pendant un bon quart d'heure. Laisser refroidir avant de déguster.

15

Les +:

  • Verdict: entre le pudding au pain et le gratin de semoule, il a répondu à toutes mes envies! On peut remplacer les fruits confits par d'autres fruits secs comme des abricots, pruneaux (ou frais) et ajouter des fruits à coque pour amener du croquant. Mais moi, je préfère quand même sans... je préfère le mou.
  • Côté WW:
    Pudding de semoule aux fruits confits=  6,5pp/part

Posté par CendrineJ à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 12 avril 2015

°souris d'agneau aux herbes de la garrigue et aux tomates°

C'est marrant comme certaines choses ou envies reviennent en fonction des saisons... La souris d'agneau, par exemple, se rappelle toujours à moi à partir de l'automne... Je sais, nous ne sommes pas du tout en automne et pas encore au printemps... et pourtant une furieuse envie! Du coup, histoire de rappeler les saisons perdues et à venir, c'est une souris aux saveurs du sud que j'ai préparé et figurez-vous, ça marche... A l'heure où je vous écris et où ma souris cuit doucement au four, le soleil brille dans le ciel de Lorraine.

Souris d'agneau aux herbes de la garrigue et aux tomates
pour 2 personnes
2 souris d'agneau, huile d'olive, 5 tomates bien mûres, 3 gousses d'ail, 1/2 piment, 2 tomates séchées, 1 oignon, 1 verre de vin blanc, sel, poivre, thym, sauge, marjolaine.
Préchauffer le four à 150°C. Faire dorer à l'huile, dans une cocotte en fonte, les souris d'agneau de toute part, à feu vif, en les retournant régulièrement. Pendant ce temps, émincer l'ail, l'oignon, le piment et les tomates séchées. Quand les souris d'agneau sont bien dorées, y ajouter l'oignon émincé, bien mélanger et laisser dorer quelques minutes. Ensuite, ajouter l'ail, le bouquet d'herbes fraîches, les tomates séchées coupées en petits morceaux et le piment. Ajouter le vin blanc, poivrer, saler peu et laisser cuire à feu vif, à couvert jusqu'à ce que le four soit à température. Ajouter les 2/3 des tomates fraîches coupées en 4 et couvrir. Enfourner pour environ 1h30. Au bout de ce temps, retourner les souris et ajouter le reste des tomates. Remettre au four environ 30 minutes. Rectifier l'assaisonnement avant de déguster...

 

15 

Les +:

  • Verdict: Pour une fois ce n'est pas une version sucrée/salée, mais plutôt aux accents du sud et ça fonctionne très bien aussi. Les tomates et l'agneau sont bien confits... un régal! A déguster avec des pommes de terre nouvelles et des haricots verts vapeur.
  • On peut si on le souhaite ajouter des olives noires mais dans ce cas, éviter de trop saler avant cuisson et rectifier uniquement avant de passer à table.
  • On peut également ajouter plus de gousses d'ail en chemine, elles seront bien confites et délicieuses.
  • Côté WW:
    souris d'agneau aux herbes et tomates=  7pp/100g de viande

Posté par CendrineJ à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

samedi 11 avril 2015

°parmentier d'agneau aux panais, raisins secs & citrons confits°

J'ai souvent tendance à prévoir beaucoup trop en quantité... la peur du manque probablement! En tout état de cause, il ne reste jamais de tout pour en faire un reste complet. Trop de viande mais plus de légumes, trop de choucroute mais plus de viande, des restes de riz sans la sauce qui va avec... bref, cela permet de retravailler les restes autrement en faisant travailler sa créativité! Donc pour cette recette là, c'est d'agneau dont il s'agit... alors maintenant quand je dois faire des menus pour 2 ou 4 , je prévois en général pour le double, histoire de faire bosser un peu les neurones!

Parmentier d'agneau, panais, raisins secs & citrons confits
pour 4 personnes
400g de restes d'agneau cuit (épaule, gigôt, souris), 2 oignons verts, 4 grosses pommes de terre, 1 panais, 3càs de crème épaisse, 2 càs de raisins secs, 1/4 de citron confit au sel, cumin.
Eplucher les légumes, les couper en gros cubes et les cuire dans une grande quantité d'eau salée pendant environ 15 à 20 minutes. Passer au moulin à légumes, grosse grille, en ajoutant un peu d'eau de cuisson si nécessaire, ajouter la crème, saler, poivrer et réserver. Faire gonfler les raisins dans de l'eau tiède. hachez les oignons épluchés assez fin, les faire revenir dans une poêle avec une goutte d'huile d'olive. Ajouter des graines de cumin, bien remuer, puis l'agneau éffiloché et enfin le citron confit taillé en petits dés. laisser cuire une dizaine de minutes. Ajouter les raisins égouttés et réserver. Préchauffer le four à 150°C.
Dresser en cercles, en réalisant une base de viande, bien tasser puis ajouter la purée panais/pommes de terre. Enfourner une quinzaine de minutes avant de déguster.

15 

Les +:

  • Verdict: Plein de saveurs orientales, un régal... le panais apporte une note de douceur à l'agneau et au cumin.
  • Pour le citron confit, on utilise uniquement le zeste. pour en faire soi même... RDV ici
  • Pour rendre plus gourmande cette recette, fastoche! On ajoute un peu de parmesan ou gruyère râpé sur le dessus des hachis avant d'enfourner.
  • On sert ça avec quoi? Avec une petite salade verte assaisonnée au jus de citron.
  • Côté WW:
    parmentier d'agneau, panais, raisins sec et citron confit=  7pp/part

Posté par CendrineJ à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 18 mars 2015

°fantastik cheesecake de Christophe Michalak°

Un mois d'immobilisation à la maison a fait de moi une championne des programmes TV en tout genre... C'est comme cela que j'ai découvert l'émission Dans la peau d'un chef, sur France2 avec Christophe Michalak. Vous connaissez le principe? 2 candidats s'affrontent tous les jours à reproduire une recette sucrée de C. Michalak ou salée d'un chef invité chaque semaine. J'ai donc emmagaziné nombre de recettes pour pouvoir les tester une fois que je pourrais me mouvoir... J'ai donc commencer par le fantastik cheesecake, un cheesecake inversé au pamplemousse et chocolat blanc... tout simplement de la bombe! 

Fantastik Cheesecake
pour 4 personnes
sablé compressé: 150 g de sablé breton, 50 g de beurre fondu
cheesecake: 70 g de crème liquide, 90 g de chocolat Opalys (blanc), 50 g d’œuf (une pièce), 145 g de cream cheese, 145 g de fromage blanc 40%, 40 g de sucre en poudre, 1 g de fleur de sel
chantilly citronnelle: 400 g de crème liquide 35% mat. grasse mini, 100 g de bâtons de citronnelle, 1 citron vert, 80 g de lait concentré sucré
sirop: 300 g d’eau, 150 g de sucre, colorant rouge
déco: 50 g de marmelade de pamplemousse, 1 pamplemousse, 1 citron vert, 1 bâton de citronnelle
La veille, pour la chantilly citronnelle: bouillir la crème et y faire infuser la citronnelle finement ciselée, les zestes du citron vert et le lait concentré sucré. Laisser refroidir et infuser environ une nuit.
cheesecake: le jour même, préchauffer le four à 150°C et mettre 4 moules individuels à gratin. Chauffer la crème et concasser le chocolat blanc. Verser le chocolat blanc dans la crème chaude et fouetter pour bien fondre le tout. Verser dans un saladier, ajouter une pincée de fleur de sel, le fromage blanc, mélanger et ajouter le cream cheese. Battre le mélange pour homogénéiser, ajouter le sucre, et lisser le mélange. Ajouter enfin l’œuf et mélanger. Sortir les moules du four et couler la préparation sur environ 2 centimètres, puis enfourner 5 à 8 minutes. Le cheesecake doit rester blanc et légèrement tremblotant. Faire refroidir le cheesecake lorsqu’il est cuit.
sablé compressé: fondre le beurre au micro-ondes. Émietter les sablés dans un saladier et ajouter le beurre fondu. Malaxer pour agglomérer le tout et le mettre au frais pour durcir la préparation. 
finitions: Peler à vif le pamplemousse en prenant soin de bien retirer la partie blanche, en conservant la peau, et lever les segments sur le fruit de façon régulière, les couper ensuite en deux dans la largeur, et les égoutter sur papier absorbant. Avec le reste du fruit, préparer une marmelade en ajoutant son équivalent de sucre en poids et laisser compoter une quinzaine de minutes avant de laisser refroidir.
Chauffer l’eau et le sucre pour réaliser un sirop. Nettoyer la peau des pamplemousses pour utiliser uniquement l’écorce. Couper de très fines lamelles de zeste de pamplemousse. A ébullition du sirop, plonger les zestes, ajouter quelques gouttes de colorant, et laisser confire jusqu'à ce que les zestes deviennent translucides. Égoutter les zestes et les laisser refroidir.
Couper un bâton de citronnelle en deux dans la longueur, puis en quatre et conserver quelques lamelles pour la décoration.
chantilly: passer la crème infusée la veille dans un saladier, en prenant soin de bien presser la garniture pour extraire tous les arômes. Monter la crème au batteur puis ajouter délicatement le lait concentré sucré.
dressage: déposer quelques touches de marmelade de pamplemousse sur le cheesecake, parsemer de crumble jusqu’à recouvrir le cheesecake sur environ 5 millimètres. Réaliser des quenelles de chantilly à la citronnelle et les déposer sur le crumble. Ajouter quelques segments de pamplemousse, décorer avec les zestes confits et les bâtons de citronnelle. Finir en zestant un citron vert par-dessus le gâteau.

15

  • Verdict: une véritable bombe en bouche... tant au niveau saveurs que calorique! tout y est au niveau saveur, acidité amertume, douceur mais également au niveau des textures avec le croquant du crumble, le moelleux du chessecake et les zestes.
  • Tout s'est relativement passé comme dans l'émission, excepté la chantilly... je n'ai jamais réussi à monter ma chantilly avec le lait concentré sucré. J'ai donc quelque peu modifié la recette en conséquence, en me disant qu'il y avait sûrement une erreur?
  • La recette d'origine prévoyait un dessert pour 6 à partager dans un même contenant une poêle. J'ai plutôt opté pour le côté pratique en proposant des plats individuels à gratin, pour être certaine que le partage soit équitable...
  • Enfin, les zestes devaient être colorés par de la grenadine que je n'avais pas. Je l'ai donc remplacé par du colorant rouge, donnant une couleur très fluo, assez décalée!
  • Côté WW:
    fantastik cheesecake=  11pp/part

Posté par CendrineJ à 19:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



dimanche 15 mars 2015

°saint jacques, sauce citronnelle°

Un sabayon, bien épais, bien nappant... c'est ce que je voulais pour ces noix de saint Jacques! Alors, je suis partie d'une recette sucrée que j'avais utilisé à Noël pour la réalisation de la bûche, et je n'ai pas été déçu. en version salée, elle est également parfaite, bien mousseuse et elle peut prendre toutes les saveurs souhaitées... épices, agrumes, herbes...

Saint Jacques, sauce citronnelle
pour 2 personnes
6 noix de saint Jacques, 1/2 jaune d'oeuf, 1 bâton de citronnelle, 60g de crème liquide, sel, poivre, huile neutre, cerfeuil.
Chauffer la crème liquide, y faire infuser la citronnelle émincée jusqu'à complet refroidissement. Battre le jaune, ajouter la crème filtrée, et cuire au bain-marie en remuant sans cesse jusqu'à épaississement. Compter environ une dizaine de minutes de cuisson. Chauffer une poêle et y verser un trait d'huile neutre, faire revenir les noix de saint Jacques 2 à 3 minutes de chaque côté. Servir sans attendre avec la sauce à la citronnelle, décoré de pluches de cerfeuil.

 

15 

Les +:

  • Verdict: vraiment délicieux avec une texture vraiment très agréable et mousseuse. 
  • Côté WW:
    st jacques, sauce citronnelle=  4pp/part

samedi 17 janvier 2015

°gnocchi aux panais, sauce aux noix & citron°

De gros panais se morfondaient au fond du frigo et après avoir réalisé une centaine de duchesse aux panais, des soupes et autres réjouissances, j'avoue avoir été à cours d'arguments...

Gnocchi aux panais, sauce aux noix & citron
pour 8 personnes
500g de panais, 350g de pommes de terre Bintje, 500/700g de farine, 1 oeuf, sel, poivre, 1 bouillon cube, 80g de noix de pécan, le zeste d'1/2 d'un citron, 1 gousse d'ail, 60g de parmesan frais, 2càs d'huile de noix, sel, poivre, 2càs de crème fraîche
Éplucher et couper en gros morceaux les panais et les pommes de terre; les cuire à l'eau salée jsuqu'à ce qu'ils soient bien tendres. Les égoutter et les passer au presse purée à grille fine. Ajouter la moitié de l'oeuf battu et mélanger. Ajouter au fur et à mesure la farine, jusqu'à obtenir une consistance assez ferme et non collante. Former des boudins et couper les gnocchi, bien fariner et laisser reposer au frais pendant la préparation de la sauce. Prélever le zeste du d'1/2 citron et l'émincer très finement puis le couper en brunoise, en réserver une partie pour servir et déposer le reste dans le mini mixer avec les noix, l'ail épluché, l'huile, le sel, le poivre et la crème fraîche. Mixer jusqu'à obtention d'une consistance assez crémeuse. Faire chauffer une grande quantité d'eau avec le bouillon cube et y cuire les gnocchi environ 8/10 minutes. Les égoutter, les mettre dans un saladier et ajouter la sauce, bien mélanger et servir de suite avec le reste de zeste de citron et le parmesan fraîchement râpé. 

15

Les +:
  • Verdict: Bien que cela ne soit pas très... esthétique, la sauce est vraiment sympa! Le goût du panais est peu présent,du fait de la puissance de la sauce aux noix. Du coup des gnocchi simples aux pommes de terre suffiraient pour cette sauce. La présence du citron amène vraiment du peps à la sauce... belle découverte.
  • Si la sauce est trop épaisse, vous pouvez ajouter du bouillon de cuisson des gnocchi. On peut également, mettre un peu moins de noix (de pécan ou noix) et ajouter plus d'huile de noix.

Posté par CendrineJ à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 4 janvier 2015

°risotto aux truffes°

Rien de tel que de commencer l'annnée par un bon plat roboratif... le risotto! Mais pas n'importe lequel! Le risotto aux truffes, car après les fêtes, souvent, il y a des restes des agapes de fin d'année... de la truffe par exemple? La truffe de Meuse achetée au marché du terroir organisé par la chambre d'agriculture de Moselle juste avant les fêtes, me permet de faire le plein, en les congelant en lamelles, et ainsi en profiter une bonne partie de l'année.

Risotto aux truffes
pour 3 personnes
250g de riz carnaroli, 2 échalotes, 1 noix de beurre, 1 càs d'huile neutre, 10cl de vin blanc sec, 100g de parmesan, 1 l de bouillon de volaille préparé avec 2 cubes de bouillon de poule dégraissé, poivre, 1/3 truffe fraîche ou surgelée en lamelles.
Préparer le bouillon et le maintenir au chaud pendant toute la préparation. Émincer les échalotes et les faire suer 4 à 5 minutes dans la sauteuse avec l'huile. Ajouter le riz et remuer pendant environ 3 minutes jusqu'à ce que ce dernier devienne translucide. Ajouter le vin blanc et remuer jusqu'à évaporation complète. Ajouter 3 louches de bouillon et remuer. Procéder de même jusqu'à consistance crémeuse du risotto en attendant bien l'absoption complète du liquide entre deux apports de bouillon. En fin de cuisson et hors du feu, ajouter le beurre en parcelle, le parmesan fraîchement râpé et les lamelles de truffes encore congelées. Bien mélanger et servir de suite. 

14

 

Les +:

  • Verdict: vraiment délicieux, incroyable la puissance de la truffe sans en mettre beaucoup.
  • La truffe fraîche se congèle très bien en lamelles ou en brisures. Pour l'utiliser, il suffit de l'incorporer encore congelée de manière à ce que l'eau de décongélation parfume la préparation.
  • Pas de truffes sous la main? On peut remplacer par de l'huile de truffe en fin de cuisson ou de l'arôme naturel de truffes en vente sur internet.
  • Côté WW:
    risotto aux truffes=  11pp/part

Posté par CendrineJ à 12:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 31 décembre 2014

°DIY/menu de fêtes°

Une petite idée de dernière minute pour un menu de fêtes original? Bon dernière minute, pas vraiment... un peu de temps quand même et quelques accessoires sont nécessaires. On peut faire dans la récup' sans aucun problème et je suis certaine que tout le monde trouvera le nécessaire dans ses placards.

Menu dans un arbre pour les fêtes
1 arbre à bijoux, des boules de Noël de 6cm de diamètre, de la peinture ardoise, des craies, des rubans.
Peindre les boules avec la peinture ardoise, en plusieurs couches et laisser sécher. Accrocher les rubans aux boules, écrire le nom des plats par catégorie avec la craie et les suspendre.  

 

28 28

 

Les +:

  • Pas de peinture ardoise? on prend de simples boules, plutôt sombres, et on achète un feutre blanc pour verre ou plastique.
  • Pas d'arbre à bijoux? on récupère des branchages naturels directement prélevés dans la nature ou achetés chez le fleuriste. On peut également les bomber en or, argent ou pailleté pour un effet encore plus festif.
  • Pas de boules de Noël? on utilise toutes sortes de supports, des boites d'allumettes, des cartons, des cartes de visites et on écrit tout simplement au feutre noir avec sa plus belle écriture...

28

 

Posté par CendrineJ à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 30 décembre 2014

°lièvre à la Prince°(pas tout à fait à la Royale)

Pour Noël, c'est toujours le dilemme entre la volaille festive et le gibier... Cette année, nous n'avons pas eu à choisir, ce fut oie rôtie pour le réveillon et lièvre pour Noël... Sauf que le lièvre à la Royale, le vrai, demande beaucoup de temps, d'expérience et de sang froid (dépecer un lièvre n'est pas encore dans mes cordes!) et surtout, une chose essentielle (et pas des moindres) un lièvre entier, fraîchement chassé avec son sang... Donc avec Mr. K nous avons opté pour un lièvre princier, pas tout a fait Royale mais un peu plus en adéquation avec nos compétences...

Lièvre à la Prince
pour 12 personnes
5 cuisses de lièvre, 2 bouteilles de vin de Cahors, 2 gousses d'ail, 2 baies de genièvre, 2 clous de girofle, 3 feuilles de laurier, sel, poivre en grains, 2 càs de farine, huile d'olive, 5cl de Cognac, 1 foie gras frais, 600g de farce fine.
J-2 au matin, saler et poivrer les cuisses de lièvre et les faire mariner dans le Cognac, avec les gousses d'ail, les feuilles de laurier, les baies, les clous de girofle et les grains de poivre, pendant une nuit.
J-2, au soir, ajouter une bouteille de vin rouge, couvrir de film et mariner à nouveau en retournant les cuisses une fois.
J-1, le matin, égoutter les cuisses, les éponger et les faire revenir dans un faitout avec l'huile d'olive. Les faire dorer de tous côtés, puis ajouter la marinade, l'autre bouteille de vin et cuire à petits frémissements pendant environ 3 heures, en surveillant de temps en temps. Égoutter les cuisses, les laisser refroidir et passer le jus de cuisson pour éliminer les aromates. Une fois le lièvre refroidi, le désosser et émietter la chair. Remettre dans le faitout avec un peu d'huile d'olive, ajouter la farine puis la marinade au fur et à mesure de l'épaississement (conserver le reste de marinade) et enfin 100g de foie gras, poursuivre la cuisson jusqu'à ce que le foie gras est fondu. Laisser refroidir et reposer au frais toute la nuit.
Jour J, façonner 12 petits boudins de farce fine (20cm de long et 1cm de diamètre). Découper le foie gras frais en 12 cubes de 2cm/2cm. Remplir de lièvre émietté, le fond de 12 cercles en inox (7,5cm de diamètre), sur environ 1cm de haut. Déposer les boudins à l'intérieur du cercle en ménageant un espace central pour y enfoncer le cube de foie gras. Recouvrir le tout d'une couche de lièvre émietté. Préchauffer le four à 150°C et enfourner pour environ 30 à 40 minutes en vérifiant la cuisson. Arroser de jus si besoin, pour éviter le dessèchement.
Démouler ces timbales sur assiettes chaudes et servir avec le jus réduit et des pommes de terre à l'eau.

25

Les +:

  • Verdict: j'ai déjà dégusté ce plat en version fait maison et dans un bon restaurant et j'avoue que gustativement, cela s'en approche beaucoup. Le fait de pouvoir mariner, cuire et préparer les timbales à l'avance est un bon compromis pour ne pas passer des heures en cuisine avant de passer à table.
  • La farce est achetée toute prête chez le boucher. C'est une farce de Noël composée de veau, de pistache, de marrons, de champignons... bref, je pense qu'il y a autant de recettes de farce de Noël que de bouchers!

Posté par CendrineJ à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 29 décembre 2014

°bûche Peps Yuzu°

L'année dernière, point de bûche chez b&t, pour cause de travaux... 1 an après, évidemment les travaux sont achevés et nous avons pu fêter Noël chez nous! Donc, aucune excuse pour ne pas faire sa bûche. Sauf qu'en ce moment, c'est un peu la panne d'inspiration côté bûche en particulier et cuisine en général... Donc j'étais repartie sur celles faites en 2012 (avec une famille poisson rouge... aucun remord à ressortir les vieilles recettes!), la bombe CarChoc (caramel/chocolat/nougatine/crumble salé) et la Tropic'bûche (citron/coco/gingembre). Mais ça c'était sans compter un achat compulsif de poudre de yuzu... enfin!

Bûche Peps Yuzu
pour 12 personnes (moule triangulaire maison de 28cm de long, base de 12cm sur une hauteur de 12cm)
mousse chocolat blanc: 200g de crème liquide entière, 80g de chocolat blanc
insert framboise: 200g de framboise, 20g de sucre, 2 feuilles de gélatine (4g)
mousse yuzu: 3 oeufs, 3càs de poudre de yuzu, 100g de crème liquide, 2 feuilles de gélatines (4g), 10g de sucre
feuillantine: 80g de pralinoise, 30 g de gavottes.
insert framboise: Faire tremper la gélatine dans de l'eau froide. Faire chauffer les framboises et le sucre. Passer au moulin à grille fine et incorporer la gélatine ramollie et égouttée. Verser dans des empreintes en silicone et entreposer au congélateur.
mousse chocolat blanc: Faire fondre le chocolat au bain marie. Monter la crème liquide froide en chantilly. Verser le chocolat fondu tièdi à la chantilly en battant. Remplir le fond du moule à bûche, le tapoter pour bien faire adhérer la mousse aux parois. Réserver au frigo.
mousse yuzu: Faire tremper la gélatine dans de l'eau froide. Au bain-marie, fouetter les jaunes avec le sucre. Ajouter la crème et chauffer environ 7 à 8 min en remuant sans arrêt jusqu'à épaississement. Hors du feu, ajouter la poudre de yuzu et y dissoudre la gélatine ramollie et essorée. Laisser tiédir. Fouetter les blancs en neige ferme et les ajouter à la préparation.
Enfoncer les inserts framboises congelés dans la mousse au chocolat blanc, puis recouvrir de mousse au yuzu. Réserver au congélateur pour au moins 3 heures.
feuillantine: Fondre la pralinoise au bain-marie et y mélanger les gavottes émiettées. Étaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. recouvrir d'une autre feuille et étaler à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Entreposer au frais pour faire durcir.
montage: Pour servir, découper la feuillantine aux dimensions de la base de votre bûche et la placer sur le plat de service. Démouler la bûche encore congelée sur le fond et laisser décongeler au moins 1 heure trente.
Au moment de servir, décorer comme vous voulez. 

14

Les +: 

  • Verdict: l'acidulé de la framboise et du yuzu s'accorde fort bien avec la douceur du chocolat blanc. Les textures différentes (mousse chantilly, mousse aux oeufs, gelée et croustillant du fond) donnent vraiment un plus. J'ai hésité longuement avec un tout agrume et noatmment avec un insert orange ou pamplemousse. Finalement j'ai opté pour la framboise pour son côté plus acide. Alors pourquoi ne pas essayer un tout agrume?

  • fabrication du moule (1/4 d'heure): dans un carton, on coupe un grand rectangle de 28cmX20cm. On réalise une fente au milieu avec le cutter. on fabrique deux triangles pour les côtés. on recouvre le tout de film plastique et on assemble avec un gros Scotch de déménagement. Pour démouler, on découpe le Scotch et on enlève le film après coup.

  • Côté WW:
    bûche Peps Yuzu=  5pp/part

 

Posté par CendrineJ à 12:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 2 mai 2014

°pâte a tarte°

A chaque fois, que je dois faire de la pâte à tarte, je fouine longtemps (trop longtemps) sur ce blog avant de retrouver LA recette dont j'ai besoin... force est de constater que le rangement laisse à désirer! Donc, une synthèse des pâtes à tarte que je fais régulièrement, histoire de ne plus se perdre entre sommaires et mots clefs.

Pâte sucrée
pour 3 pâtons
250g de farine, 125g de beurre, 45g d'eau, 75g de sucre glace, 1 pincée de sel.
Mélanger au mixer la farine, le sel et le sucre glace. Ajouter le beurre en parcelles jsuqu'à obtenir une consistance sableuse. Ajouter l'eau et mixer par petites impulsions rapides. Former la boule et entreposer au frigo au moins 1 heure.

Pâte sucrée a l'huile de coco
250g de farine, 1 pincée de sel, 70g de sucre glace, 100g d'huile de noix de coco vierge, 60g d'eau froide,
Mettre dans le robot-mixer, la farine, le sucre glace et la pincée de sel. Faire tourner quelques minutes puis ajouter l'huile de coco. Mixer quelques instants pour obtenir un mélange sablonneux puis verser petit à petit l'eau froide. Amalgamer en boules, filmer et entreposer 1 heure au frigo avant de s'en servir.

Pâte à tarte sucrée de Christophe Michalak
pour 40 fonds de tartelettes
190g de farine, 20g de fécule de pommes de terre, 90g de sucre glace, 130g de beurre, 35g de poudre d'amandes, 1 pincée de sel fin, 1 oeuf (50g)
Tamiser la farine, la fécule et le sucre glace. Couper le beurre en parcelles le travailler à la main. Ajouter l'oeuf. Lorsque tous les ingrédients sont mélangés, mettre en boule, filmer et stocker au minimum 1 heure au réfrigérateur avant utilisation.

Pâte sablée au citron
pour 2 pâtons
180g de farine, 150g de beurre 1/2 sel, 1 citron, 40g de sucre, 1 œuf, 1 jaune d'œuf,

Au mixer, mélanger la farine, le sucre, les zestes hachés du citron et le beurre en parcelles jusqu'à obtention d'un sable grossier. Ajouter l'œuf entier et le jaune et mixer par impulsions rapides afin de former une boule de pâte. L'envelopper dans du film  plastique et la réserver au frais au moins 1 heure.

Pâte feuilletée aux petits suisses
pour 3 pâtons
150g de beurre, 4 petits suisses, 240g de farine, sel.
Mélanger le sel et la farine dans un saladier et ajouter le beurre en petits dés. Amalgamer du bout des doigts et ajouter les petits suisses en les incorporant bien un à un. Malaxer jusqu'à obtenir une pâte non collante, la filmer et la réserver au frais au moins 1 heure avant de s'en servir.

Les +: A chaque fois, je fais environ 3 pâtons que je congèle en individuel, comme cela, il suffit de penser à décongeler le matin pour faire une tarte le soir. En plus, question vaisselle, une seule vaisselle pour plusieurs tartes!

Posté par CendrineJ à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 20 avril 2014

°tarte citron vert, fond coco°

Lors de mon séjour en République Dominicaine, j'ai pu déguster de nombreux plats et desserts absolument exquis. Pas forcément des spécialités dominicaines, excepté l'arroz con auyama, mais des plats mêlant les influences caraïbéennes et la gastronomie française... pourquoi me direz-vous? Simplement parce qu'une grande communauté française s'est installée dans le nord de la République Dominicaine... C'est certain que si je l'avais su avant (potassé un minimum le sujet), j'aurai changé de destination mais finalement, cela a été une véritable découverte! J'ai notamment goûté, à l'hôtel-restaurant Atlantis de Las Terrenas, une tarte au citron vert super bonne, dont la pâte avait un goût de noix de coco et j'ai trouvé le mélange vraiment sympa, en me disant, que c'était absolument à refaire au retour! Sauf que, pour la petite histoire et après question auprès du serveur... non il n'y avait pas de noix de coco dans la pâte! Qu'à cela ne tienne, mon idée était ancrée dans ma tête...

Tarte au citron vert sur pâte coco
pour 6 personnes
pâte à tarte à l'huile de coco: 250g de farine, 1 pincée de sel, 70g de sucre glace, 100g d'huile de noix de coco vierge, 60g d'eau froide
garniture: 1,5 citrons verts, 2 oeufs, 60g de beurre, 50g de sucre

Mettre dans le robot-mixer, la farine, le sucre glace et la pincée de sel. Faire tourner quelques minutes puis ajouter l'huile de coco. Mixer quelques instants pour obtenir un mélange sablonneux puis verser petit à petit l'eau froide. Amalgamer en boules, filmer et entreposer 1 heure au frigo avant de s'en servir. Étaler la pâte et en garnir un moule à tarte (diamètre 20cm), recouvrir de papier sulfurisé et déposer un leste. Cuire à blanc environ 15 minutes à 120°C, retirer le papier et poursuivre la cuisson encore 5 minutes. Pendant ce temps, prélever le zeste d'un citron et en extraire le jus. Mettre le tout dans une petite casserole et chauffer, dès frémissement, éteindre et laisser infuser une dizaine de minutes. Battre les oeufs avec le sucre et ajouter le jus des citrons verts filtré, bien mélanger et cuire au bain-marie à feu doux en remuant sans arrêt. Dès que la crème est prise, ajouter le beurre et battre énergiquement au fouet. Laisser refroidir. une fois la tarte cuite et refroidie, la démouler sur un plat de service et verser la crème. Réserver au frigo, au moins une heure avant de servir. Décorer de zestes de citrons verts ou de tout autre décoration...

14

Les +:

  • Verdict: la saveur de la noix de coco est ben présente et pas du tout artificielle, elle s'accorde vraiment bien avec le citron vert. En revanche, la texture de la pâte est un peu dure après cuisson, il faut donc, que je retravaille un peu le concept pour arriver à une pâte plus sableuse.
  • L'huile de noix de coco se trouve dans les magasins BIO, sous deux formes: la vierge et la désodorisée... pour moi, la deuxième n'a aucun intérêt! En effet, si on prend de l'huile de coco, vue le prix de cette dernière, c'est bien pour avoir le goût de la coco, non? Sinon, on utilise du beurre ou toute autre huile neutre.

14

  • Côté WW:
    tarte citron vert, pâte coco=  7pp/personne

14

 

Posté par CendrineJ à 19:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 16 avril 2014

°arroz con auyama°

J'ai eu la chance cet hiver, de passer plusieurs jours dans un petit coin de paradis, cocotiers et sable doré et j'avoue que le retour à la vraie vie a été rude. Rien de tel dans ces cas là, que de prolonger les vacances en cuisinant les saveurs et recettes glanées de l'autre côté de l'Atlantique! Au détour de longues promenades sur ces plages désertes de Playa Bonita et Playa Coson, nous sommes tombés sur des pêcheurs de langoustes, de calamars ou de grosses daurade, la cuisine est simple, juste grillée au BBQ... Alors pas de quoi faire une recette me direz-vous? Et bien détrompez-vous, ce qui a attirée mon attention, c'était l'accompagnement: l'arroz con auyama (riz coco à la courge) dont j'ai récupéré la recette auprès de Mirco... sauf que là-bas, le lait de coco, ce n'est pas une boite mais du vrai lait fait en direct live avec une vraie noix de coco... et c'est là que cela se corse, car il faut des bras et du temps. Et croyez-moi, ils n'en manquent pas!

14

Arroz con auyama
pour 4 personnes
200 de riz, 400g de courge muscade, 1 noix de coco, eau, 1 cube de bouillon de volaille, 2 oignons, 2 gousses d'ail, sel, poivre.
Pratiquer 2 trous dans la noix de coco et vider l'eau. La casser au marteau et détacher la chair. Râper la chair avec une râpe bien aiguisée et récupérer la chair. Ajouter un peu d'eau, malaxer et filtrer le lait à travers un tamis. recommencer la manipulation une seconde fois afin d'extraire au maximum le lait de coco. Éplucher l'ail, les oignons et la courge. Faire suer ail et oignons émincés dans un filet d'huile d'olive. Au bout de 5 à 10 minutes, ajouter la courge en cubes et le bouillon émietté. Laisser colorer quelques minutes, puis ajouter le lait de coco. Dès ébullition verser le riz, couvrir et poursuivre la cuisson environ 20 minutes à feu très doux.

 14 

Les +:

  • Verdict: le lait de coco maison, ça se mérite! Et finalement, c'est là que l'on se rend compte que la boite est une invention extra! Bon, on peut dire que je l'ai fait une fois, mais que cette expérience s'arrêtera là... et je n'utiliserais plus le lait de coco comme avant.
  • Concernant les quantités, ça se complique, on peut dire que cela représente environ 300g de lait de coco, mais c'est vrai que la consistance du lait de coco maison est assez différent de celui acheté, un peu plus liquide, moins crémeux et pourtant plus gras.
  • la courge muscade peut être remplacée par du potimarron ou autre courge, voire des courgettes.
  • Côté WW:
    arroz con auyama=  7,5pp/personne

Posté par CendrineJ à 20:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 12 avril 2014

°DIY/peinture commode RAST°

Des mois (en pointillés) de travaux de peinture, de ponçage, de peinture, de remplacement de robinetterie, de peinture, de pose de carrelage... bref, j'arrive au bout et maintenant place à la peinture "détente", si tant est qu'il est existe une? La peinture "détente" consiste à peindre les chaises, la table et surtout la commode de chez IKEA, achetée pour remplacer un meuble mural très peu pratique pour les personnes de petite taille... dont je fais partie! Donc, ayant hésité pendant quelques mois (avec des travaux de peinture qui durent, ça laisse tout le temps nécessaire à la maturation d'un projet de peinture "détente", non?) entre les triangles (trop vus), les ronds (trop difficile à mettre en oeuvre), les chevrons (pas vraiment convaincue), j'ai opté pour les losanges (la simplicité quoi!). Après que la forme fut définie, la question de la couleur se posait...

Customisation de la commode RAST de chez IKEA

Étape 1///

On monte le meuble Ikea en suivant bien la fiche de montage et en faisant attention pour le sens des pièces!
Petite astuce/// une fois, les tiroirs montés, on ne les installe pas dans la commode et surtout on ne met pas les tétons en plastique blanc. Ils sont censés bloquer les tiroirs lors de l'ouverture de ces derniers et une fois en place, il est impossible d'enlever les tiroirs de la commode, sans enlever (à grands coups de marteau) les fameux tétons. Et pour peindre les tiroirs, mieux vaut les enlever...

Étape 2///

On choisi les couleurs, 3 pour moi. Rouge pour la commode, noir, rouge et blanc pour les tiroirs. On peint donc la caisse, et ensuite les tiroirs à coups de Scotch... inutile de vous dire qu'il faut plusieurs scotchages et déscotchages avant d'arriver au rendu final.
Petite astuce/// j'ai fait une bande sur les tiroirs de la même couleur que la caisse (soit le rouge, pour moi) de manière à donner un peu d'épaisseur à la structure et à en faire une commode un peu moins quincaille!
Autre petite astuce/// on peint les tiroirs dans leur ensemble avec la peinture la plus clair (le blanc pour moi) et ensuite on fait les masquage au Scotch pour les losanges rouges, puis les noirs.

P3010014

 

Des images valent mieux que de longs discours? Alors pour le mode opératoire, il suffit d'aller , chez Madame Citron! Tout y est expliqué clairement et en images.

 

 

Posté par CendrineJ à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 30 mars 2014

°tarte pamplemousse°

Un anniversaire en semaine... deux solutions: resto ou maison? J'ai opté pour la deuxième avec des produits simples pas forcément festifs, mais des valeurs sûres pour M. Kroutch... Boeuf et patates! Et pour le dessert, j'ai improvisé avec ce que j'avais à la maison... de la pâte sucrée au congél, 1 oeuf et des pamplemousses. Résultat? Une tarte aux pamplemousses, pardis!

Tarte pamplemousse
pour 1 tarte de 4 personnespâte à tarte sucrée, 3 pamplemousses, 1 oeuf, 20g de maïzena, 20g de sucre.
Foncer le moule de pâte et le cuire à blanc*, pendant environ 10 à 12 minutes. Pendant ce temps, battre l'oeuf avec le sucre, puis ajouter la maïzena en évitant les grumeaux et enfin verser le jus d'un pamplemousse (environ 180g). Mettre au bain-marie frémissant et cuire en remuant environ 5 minutes. Laisser refroidir en remuant de temps en temps. Une fois le fond de tarte cuit, le démouler sur le plat de service et laisser refroidir. Peler à vif, les deux pamplemousses restants en prélevant les suprêmes. Verser la crème dans le fond de pâte et y disposer les suprêmes de pamplemousse. Réserver au frais jusqu'au service.

P3280016


Les +:

  • Verdict: le petit côté amer de la crème et la fraîcheur acidulée du pamplemousse frais sont balancés par la douceur d'une pâte sucrée aux amandes. Vraiment sympa!
  • *Cuire à blanc: Je dépose une feuille de papier cuisson sur la pâte et y verse des haricots lingots, je cuits environ 10 minutes. J'enlève la feuille et les haricots et je prolonge 3 minutes la cuisson.
  • Côté WW:
    tarte pamplemousse=  5,5pp/personne

Posté par CendrineJ à 09:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 9 mars 2014

°gratin de céleri au bacon, bleu & noix de pécan°

J'aime bien les plats complets, où on retrouve tout ce qui est nécessaire pour faire un repas équilibré, les légumes, les protéines, juste ce qu'il faut de glucides et de lipides, je trouve ça bien pratique et en plus ça se décline à l'infini! Et les gratins de légumes font partie de cette catégorie et répondent à toutes mes exigences en matière de temps de préparation... et j'avoue qu'en semaine, cela m'arrange!

Gratin de céleri au bacon, bleu & noix de pécan
pour 4 personnes
1 céleri rave, 20cl de lait concentré, 180g de bacon, 50g de bleu, une dizaine de noix de pécan
Peler le céleri rave et le couper en bâtonnets. Le cuire à la vapeur pendant 8 minutes. Préchauffer le four à 180°C. Couper les tranches de bacon en 3 ou 4 et mettre le tout dans un plat à gratin. Chauffer le lait et y dissoudre le bleu. Couvrir le céleri et le bacon avec cette sauce. Poivrer et parsemer de noix de pécan. Enfourner une quinzaine de minutes et servir avec une salade.

14


Les +:

  • Verdict: ça change du gratin de chou-fleur au jambon que je fais assez souvent. Le goût du bleu n'est pas très présent, on peut si on souhaite accentuer les saveurs, doubler les quantités de fromage.
  • On peut évidement varier les légumes, faire des mélanges, ajouter des féculents ou des légumineuses, remplacer le bacon, par du boeuf haché, du poulet du poisson ou, quand vraiment je n'ai rien dans mon congél, des oeufs.
  • Côté WW:
    gratin de céleri, bacon, bleu & noix de pécan=  5,5pp/personne

samedi 1 mars 2014

°rôti de porc, basse température, au lait de coco, moutarde & miel de fleur de caféier°

Je sais, je me la joue un peu avec mon miel de fleur de caféier. Et vous vous dites, cette recette n'est pas pour moi? Ok, j'avoue, que vous pouvez le remplacer par tout autre miel... Bon tout ça pour vous dire que revenant de 10 jours de vacances en République Dominicaine, j'ai ramené, comme d'habitude, tout plein de bonnes choses dans mes valises, des produits mais aussi des ustensiles et surtout une recette... il est donc fort à parier, que je vais, dans les semaines à venir tester quelques trouvailles! En attendant, une petite recette de rôti de porc tout bête, qui avec une cuisson longue, le sublime!

Rôti de porc, cuisson basse température, moutarde & miel
pour 4 personnes
1 rôti de porc dans l'échine de 1,2kg, 1 filet d'huile d'olive, 10cl de bouillon, 2càs de miel, 1càs de moutarde forte, 1 gousse d'ail, 2 oignons, piment, sel, poivre
Préchauffer le four à 75°C. Dans la cocotte en fonte, faire rôtir sur toutes ses faces, le rôti de porc dans un peu d'huile. Saler et poivrer. Pendant ce temps, peler et hacher finement l'ail et le piment. Peler et couper les oignons en rondelles. Mélanger le miel, la moutarde, l'ail et le piment et en badigeonner le rôti. Déposer le rôti dans la cocotte sur un lit d'oignons. Ajouter le bouillon et enfourner pour environ 3 heures de cuisson, à couvert, en retournant de temps en temps et en veillant qu'il y ai toujours du liquide.

14

Les +:

  • Verdict: absolument divin pour un rôti de porc. Moi qui ne suis, d'habitude, pas très fan de cette viande, que je trouve trop sèche... elle était tendre à souhait.
  • J'ai également tester cette recette avec du lait de coco (rapport à mes dernières vacances!) mais on a trouvé le résultat moyen, cuisson toujours parfaite mais trop de sauce, trop liquide et trop sucrée. Du coup, le bouillon rend bien mieux, mais on peut essayer d'en mettre moins et d'en rajouter au fur et à mesure, afin de conserver une sauce plus goûteuse et onctueuse.
  • Côté WW:
    rôti de porc, moutarde & miel=  8pp/personne

Posté par CendrineJ à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 14 février 2014

°tartelette lemon curd & clémentines°

Le format tartelette est un format que j'affectionne tout particulièrement. Il est capable de donner à une pauvre tarte toute la finesse d'un dessert des grandes occasions! On peut la disposer en jolies assiettes, y faire de la déco. Elle peut être dans un café gourmand avec d'autres douceurs et elle se congèle à merveille sans trop prendre de place... Bref, elle est parfaite!

Tartelette lemon curd & clémentines
pour 7 tartelettes
pâte à tarte: 190g  de farine, 20g de  fécule, 90g de  sucre glace, 130g  de beurre fondu, 35 g de  poudre d'amandes, 1 pincée de sel fin, 1 œuf.
lemon curd: 1 citron (jus et zeste), 75 g de sucre, 2 œufs, 50 g de beurre
garniture: 50g de jus d'orange, 20g de sucre, 6 clémentines.
Préparer la pâte à tarte en mélangeant tous les ingrédients secs et en ajoutant l'oeuf à la fin, bien amalgamer, filmer et réserver au frais 1 heure. Prélevez le zeste du citron et le presser. Le mélanger avec le sucre, les œufs et le beurre en parcelles dans un saladier. Mettre le tout sur un bain-marie frémissant et fouetter jusqu'à obtention d'une crème épaisse, soit environ 15 minutes. Réserver. Préchauffer le four à 180°C. Abaisser la pâte à tarte et en garnir les moules à tartelettes. Déposer un cercle de papier sulfurisé, garnir de haricots blancs et cuire à blanc, une petite dizaine de minutes. La pâte doit rester assez claire. Démouler sur une grille. Une fois les fonds refroidis, les garnir de lemon curd, les placer au frais. Faire chauffer à feu doux le jus d'orange et le sucre. Éplucher les clémentines et séparer les quartiers. Les mettre dans le sirop et laisser cuire à feu doux pendant environ 10 minutes. Égoutter et les disposer sur les tartelettes. Entreposer les tartelettes au frais jusqu'au service.

14

Les +:

  • Verdict: une bonne petite tarte, bien rafraîchissante après un repas un peu copieux! Les clémentines donnent une petite amertume, pas désagréable.
  • Si on dispose de peu de temps, on zappe la cuisson des clémentines et on les dispose fraîches... je pense que c'est aussi bon!
  • On peut remplacer les clémentines par des pamplemousses ou toute autre agrume. Dans le premier cas, on peut même pousser le vice à faire une crème de pamplemousse en remplaçant jus et zestes de citron par ceux du pamplemousse.
  • Les quantités données pour la pâte à tarte peuvent donner plus ou moins de tartelettes en fonction de la taille de ces derniers. Quand il y a trop de pâte, je garni les moules et les cuit à blanc. Ensuite, je congèle les fonds de tartelette cuits. Ils me serviront pour toutes recettes ne nécessitant pas de cuisson au four. Cela fait gagner un temps fou, surtout quand on a une envie soudaine d'un petit goûter vite fait!
  • Côté WW:
    tartelette lemon curd & clémentines=  5pp/personne

Posté par CendrineJ à 19:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 2 février 2014

°chevreuil & vin blanc°

Pour Noël, j'ai été exempte de cuisine... enfin de popotte, parce que ma cuisine je l'ai vu en long, en large, en travers et même du plafond! Bref, vous l'aurez (peut-être) compris, pendant les fêtes j'ai joué à la bricol'girl... et c'est pas fini! Entre la peinture jaune jaune du plafond et le rouge qui n'en été pas un, mais qui virait carrément sur le corail, le nouvel évier qui fuyait tant qu'il pouvait et le plan de travail à décaper et à vitrifier... j'ai quand même pas chômé! Du coup, je me suis mis les pieds sous la table pendant toutes les festivités... et malgré des invitations en veux-tu en voilà, pas une fois du gibier! Et nous ici, on aime le gibier alors là saison vient tout juste de se terminer mais heureusement, j'ai eu le temps de faire LA recette! Elle m'a été transmise par ma mère qui la tenait de la meilleure amie de ma grand-mère... Bref, on a failli la rater cette recette de famille!

Gigue de chevreuil aux cèpes & au vin blanc
de Madame Tatu
pour 8 personnes
1 gigue de chevreuil de 2kg, 1 verre d'huile, 3 oignons, 2 clous de girofle, 2 feuille de laurier, thym, 1 verre de vin, 150g de cèpes déshydratés, sel, poivre, 3 càs de crème épaisse.
La veille, saler et poivrer la gigue de toutes parts, la mettre dans un grand plat et l'arroser d'huile, y parsemer les oignons épluchés et émincés, le thym émietté, les clous de girofle et le laurier. Filmer et laisser mariner 24 heures au frais en retournant toutes les 5 à 6 heures, afin que les parfums imprègnent bien la viande. Le jour même, débarrasser la gigue de sa marinade en la conservant et la faire rôtir de tous les côtés dans une cocotte en fonte à feu vif. Ajouter la marinade et le vin blanc et laisser mijoter à couvert environ 3 heures en retournant régulièrement la viande. Pendant ce temps, réhydrater les cèpes dans une eau frémissante pendant 40 minutes. Les égoutter et les ajouter à la viande. Ôter la viande pour la découper. Porter le jus à ébullition pour le faire réduire un peu, ajouter la crème fraîche et rectifier l'assaisonnement.

14

Les +:

  • Verdict: viande absolument délicieuse et très tendre. Pour les réfractaires au gibier trop fort... aucun goût de sauvage. J'ai trouvé que c'était une recette originale pour du gibier, car il se cuisine plus souvent au vin rouge... ce qui, d'après moi, renforce les arômes de la forêt.
  • J'ai servi cette gigue avec une écrasée de pommes de terre, mais on peut également servir avec des pâtes fraîches ou des spaetzles.
  • Pour ceux qui ont la chance d'avoir des champignons frais, on zappe évidemment la réhydratation et on les ajoute environ 1/2 heure avant la fin de la cuisson de la viande. On peut également utiliser des champignons surgelés.

Posté par CendrineJ à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,