bidouilles & tambouilles

vendredi 22 septembre 2017

°salade de cocos de Paimpol, gremolata & capucines°

Sur Instagram, comme tout le monde, je suis mes amis certes mais je me retrouve souvent, je ne sais pas trop comment, abonnée à des comptes improbables... c'est ainsi que je suis la vie d'acteurs, de chanteurs, de chefs mais également de gens que je ne connais pas... bref, souvent tellement improbable que lorsqu'une photo m'intéresse, je suis incapable de la retrouver... je pensais avoir trouver cette photo sur le compte d'Elisabeth Scotto, mais impossible de la retrouver... ni sur son blog, ni sur IG... et enfin, voilà que ce matin, retombe sur cette photo qui me faisait de l'oeil sur l'IG de Sonia Ezgulian! Bref, tout ça pour vous dire que je suis tombée sur une salade de borlotti à la gremolata! Et que point de borlotti frais ici, mais des cocos de Paimpol! C'est la saison, profitons-en!

17

Salade de cocos de Paimpol, gremolata & capucines
pour 6 personnes
600g de cocos de Paimpol frais, 3 cébettes, 1/2 bouquet de persil plat, le zeste d'un gros citron bio, 4 filets d'anchois, 2 gousses d'ail, huile d'olive, vinaigre de cidre, jus de citron.
Écosser les cocos et les rincer à l'eau. Les mettre cuire dans un gros faitout d'eau, dès ébullition ajouter un oignon coupé en 4 et cuire pendant environ 20 minutes. Ajouter 1 càs de gros sel et poursuivre la cuisson pendant environ 10 minutes à frémissements. vérifier la cuisson, puis les égoutter. Pelez l'ail, laver le persil et ne prélever que les feuilles. mettre le tout dans un hachoir à main avec les filets d'anchois égouttés. Hacher quelques secondes, puis mélanger avec le zeste du citron.

 

 17

 

Les +:

  • Verdict: une salade qui change un peu de l'ordinaire et de saison! Le persil n'était pas très présent, je pense que c'est une question de produit... un persil du jardin serait, je pense, beaucoup plus goûtu.
  • Les cocos de Paimpol sont de saison et il faut en profiter car elle est courte! En vente en septembre, ils se congèlent très bien crus.Ils faut les cuire environ 30 minutes à l'eau non salée et ne saler qu'au 3/4 de la cuisson afin qu'ils n'éclatent pas. En général, je les cuisine avec de la tomates avec un mijotage lent et long; ils ont l'intéret de rester fermes même avec une cuisson longue.
  • On peut imaginer d'autres combinaisons de "gremolata", coriandre, ail, citron vert par exemple que je vais probablement tester très prochainement avec des pâtes par exemples, mais aussi cerfeuil, ail et citron pour accompagner un poisson.
17

Enregistrer


jeudi 21 septembre 2017

°Galette de fromage blanc de Monet°

Avant j'étais abonnée à Flow, mais plus maintenant... parce qu'en fait il arrivait dans ma boite aux lettres, après sa sortie en kiosque! Et ça c'est très frustrant pur moi! Donc maintenant, je l'attends avec impatience, j'y mets des post-it, je les relis, bref, je suis fan. Dans celui de mars-avril 2016, l'article cuisine concernait le livre "Recevoir selon Monet, les recettes d'un maître" et s'intitulait "un déjeuner à Giverny"; J'avais donc tagué la page et puis je l'ai un peu oubliée... d'autres Flow sont passés par là depuis. Mais au printemps, nous sommes partis faire un petit Road Trip en Normandie et Ile de France sur les pas des grands impressionnistes... et là, retour à ce Flow pour cette recette simple comme bonjour!

16

Galettes au fromage blanc de Monet
4 personnes
200g de fromage blanc, 1 oeuf, 100g de farine, 1 noix de beurre, 1 càs d'huile, sel, poivre, 2 oignons verts, herbes fraîches (sarriette, estragon, origan, ciboulette...),
Laver les herbes et les ciseler. Hacher les oignons. Mélanger le fromage blanc, l'oeuf, les oignons verts et les herbes. Saler, poivrer, puis ajouter au fur et à mesure la farine de manière homogène. Former 12 galettes avec les mains humides. Faire fondre le beurre et l'huile dans une poêle, y cuire les galettes environ 5 minutes en retournant à mi-cuisson.

 

16

 

Les +:

  • Verdict: simple, rapide et bon. Idéal pour un repas du soir accompagné d'une salade verte.
  • Pour les herbes, on fait vraiment en fonction de ce que l'on a persil, estragon, sauge (pas trop), marjolaine, menthe, thym... on peut aussi y ajouter des épices comme du curry, du cumin, de la coirandre... et enfin, on peut remplacer le fromage blanc par du fromage de brebis ou de chèvre, voire de la brousse ou du yaourt grec.

Enregistrer

Posté par CendrineJ à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 19 septembre 2017

°salade de concombre à l'aneth & baies roses°

J'adore le concombre. Déjà quand je le prépare j'adore l'odeur fraîche et marine qu'il dégage, je ne sais pas pourquoi mais cela me fait voyager... dingue non? Au prix du concombre, je me dit que cela est un excellent rapport qualité/prix! En général, je le mange en salade grecque avec des tomates, de la féta, des olives noires et de l'huile d'olive... mais de temps en temps, j'ai envie de changer, et voilà...

Salade de concombre au raifort, aneth & baies roses
pour 2 personnes
1 concombre, 1/2 càc de baies roses, 1/2 càc de raifort nature, 3 càs de crème fraîche, 1 càs de vinaigre de cidre, sel, poivre, 1/2 bouquet d'aneth
Peler le concombre, l'épépiner et le râper. Dans le saladier, mélanger la crème et le vinaigre. Assaisonner de poivre et des baies roses. Laver et ciseler l'aneth. Ajouter le concombre dans la sauce ainsi que l'aneth et laisser mariner environ 1 heure au frigo. Saler juste avant de servir.

salade concombre aneth baie roses (1)

 

Les +:

  • Verdict: cela change et cela n'est pas pour me déplaire. Attention tout de même aux âmes sensibles... le raifort est une racine extrêmement forte! Alors avant de mélanger le tout avec les quantités que j'indique, le mieux est d'y aller petit à petit et de goûter, non?
  • Pour le sel, le mieux est de le mettre à la fin. En effet, le sel fait dégorger le concombre et le rend mou, donc on perd le côté croquant de ce légume et c'est dommage...

 

  • salade concombre aneth baie roses (2)

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CendrineJ à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 13 septembre 2017

°les boissons d'été, partie 2, les infusions glacées°

Les boissons de l'été, partie 1, supposait donc une partie 2... la voici avec les infusions glacées. des infusions toutes bêtes que je fais plutôt avec des plantes fraîches ou séchées, bio et en vrac ( à acheter en pharmacies, herboristeries voire magasins bio, mais moins de choix), mais que l'on peut tout aussi bien faire avec des sachets tout prêts à l'utilisation, du moment qu'ils sont bio et auxquels on peut ajouter d'autres ingrédients en fonction de ses envies ou des besoins de son corps... comme des épices par exemple et le curcuma bon pour tout, en particulier! Mieux que l'eau au goût, les infusions ont en plus plein de pouvoirs magiques sur la santé...

IMG_20170813_172105

Infusion Hibiscus-Miel
1 l d'eau, 50g de fleurs d'hibiscus séchées, miel
Faire frémir l'eau. Mettre les fleurs dans une cruche et couvrir d'eau chaude. Laisser infuser environ 30 minutes. Filtrer dans une carafe, ajouter le miel et réfrigérer au moins 2 heures.

17

Les + Santé:

  • Cette infusion est très acide, c'est pourquoi, pour les âmes sensibles, le mieux est d'ajouter du miel à chaud ou du sirop d'érable.L'hibiscus est antibactérien, anti-inflammatoire et antalgique.
  • L'hibiscus soigne les refroidissements et les inflammations des voies respiratoires supérieures. Il agit également contre l'hypertension, le cholestérol, la fièvre et les douleurs d'estomac.

17

 

Infusion glacée gingembre, citron vert
1 l d'eau, 2 citrons verts Bio, 50g de gingembre frais.
Faire frémir l'eau, laver les citrons, les couper en rondelles. Éplucher et couper le gingembre en morceaux. Mettre le tout dans une carafe et couvrir d'eau chaude. laisser infuser environ 1 heure. Ôter les citrons en pressant le jus dans la carafe et le gingembre. Réfrigérer avant de boire au moins 2 heures.

Les + Santé:

  • Le gingembre est un stimulant du système immunitaire, il est également anti-inflammatoire. Cette boisson est donc idéale en cas de fièvre, états grippaux, rhumes... on peut évidemment la consommer chaude et sucrer avec du miel pour les maux de gorge. Par ailleurs, il tonifie, stimule et fortifie l'organisme et a de fortes propriétés antioxydantes. on peut consommer du gingembre tous les jours et même plusieurs fois par jour.
  • Le citron est peu calorique. Il est une excellente source de vitamine C et d'antioxydants. Il a une puissante action anti-bactérienne et antivirale, et est efficace pour stimuler le système immunitaire. Par conséquent, à prendre en préventif pour éviter les rhumes aux changements de saison ou en cas d'infections avec le gingembre.

 

Infusion glacée hysope
1l d'eau, 1càs de fleurs d'hysope
Faire frémir l'eau, laver les sommités fleuries. Mettre dans une cruche et couvrir d'eau chaude. Laisser infuser environ 15 minutes. Filtrer dans une carafe et réfrigérer au moins 2 heures.

Les + Santé:

  • L'hysope a des propriétés  expectorantes, fluidifiantes ou toniques permettant de traiter et de fortifier les muqueuses des voies respiratoires. C'est également un bon antispasmodique qui améliore la digestion. Antipyrétique, elle réduit la fièvre. Diaphorétique, elle favorise la sudation. En conclusion, cette plante est reconnue pour ses effets contre la toux, les rhinites.et les états grippaux.

IMG_20170813_172046

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CendrineJ à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 4 septembre 2017

°Amandines aux framboises°

Moi mon truc préféré c'est les amandes.... sous toutes ses formes, en purée le matin, en fruits secs toute la journée, tous les jours, dans du miel, avec des fruits... et puis, quand je peux en dessert! Un de mes desserts préférés reste l'amandine, dessert à l'ancienne, où on sent bien l'amande et le soupçon de rhum... Du coup, sur mon tableau "tartes" sur pinterest sur une trentaine d'apingle de tartes qui me servent d'nspiration, un tiers au moins contient de l'amande ou est une version de l'amandine de mon enfance. Ici une version trouvée sur le site Ôdélices, que j'ai beaucoup aimé avec le petit plus estival... les framboises!

 

17

Amandines aux framboises
pour 10 personnes
1 pâte brisée, 125 g de beurre mou, 125 g de sucre, 2 œufs, 125 g de poudre d'amande, 1 cuillerée à soupe de rhum, framboises
Préchauffer le four à 210°C. Abaisser la pâte brisée et en garnir 8 moules à tartelette individuels (ou 1 grand moule à tarte). Dans un bol, mélanger le beurre avec le sucre en pommade, ajouter l'oeuf en remuant à la spatule, puis ajouter la poudre d'amande et enfin le rhum. Bien amalgamer le tout et répartir dans les tartelettes garnies de pâte brisée. Enfourner pour une dizaine de minutes à 180°C, puis baisser la température du four à 150°C et poursuivre la cuisson environ 10 minutes supplémentaires. Sortir du four, mettre sur grille et laisser refroidir. Disposer les framboises sur le dessus avant de servir.

 

17

 

Les +:

  • Verdict: bon, ben moi, je suis super convaincue... mais suis-je réellement objective? non je ne pense pas! La framboise ajoute un peu de peps à une amandine, il faut bien l'avouer, un peu lourde. J'ai servi cette tartelette avec la fameuse glace à la rose.... une tuerie! En plus, cette recette est vraiment très rapide à exécuter. il suffit d'avoir des pâtes à tarte au congélateur, des framboises et le tour est joué.
  • Si vous utiliser des framboises congelées, attention de ne pas les sortir trop tôt, au risque de les voir dégouliner sur l'amandine. Le mieux est de les sortir 3/4 à 1/2 heures avant le service et de les disposer congelées sur les tartelettes.
  • Pour le rhum, je prends du Grand Arôme de la sucrerie le galion de Martinique, fabriqué à partir de mélasse et avec un goût très prononcé, prévu pour la cuisine et plus particulièrement la pâtisserie.

Enregistrer

Posté par CendrineJ à 20:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 28 août 2017

°Crème glacée à la rose°

Après un premier teste concluant au citron & safran et vue la simplicité et la rapidité de cette glace, je ne pouvais pas m'arrêter et là! Quelques petits idées en tête encore à explorer, la première est un de mes parfums préférés... la rose!Alors certes, c'est une crème glacée donc un peu grasse, du coup je l'ai allégée avec du yaourt grec et au final, la texture fluffy que j'adore vraiment était toujours bien présente.

 

17

 

Crème glacée à la rose
pour 6 personnes
150g de crème liquide froide, 50g de yaourt grec, 100g de sucre glace 20g d'eau de rose, 1 pointe de couteau de colorant rouge
Mélanger le sucre glace, l'eau de rose et le yaourt grec à l'aide d'un fouet afin d'obtenir une texture bien homogène et soyeuse. Ajouter le colorant dans ce mélange et bien remuer pour homogénéiser la couleur. Fouetter la crème bien froide en chantilly et une fois bien montée, incorporer la préparation à la rose, tout en continuer de fouetter. Transvaser le tout dans un bac et entreposer au congélateur jusqu'à la prise en glace.

17

Les +:

Verdict: équilibre parfait pour cette glace légère malgré la quantité de crème... allégée tout de même par le yaourt grec. Je l'ai servi accompagnée d'amandines aux framboises car on sait que rose et framboises forment un véritable mariage d'amour!

Enregistrer

Posté par CendrineJ à 19:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 26 août 2017

°Chou-fleur aux tomates, raisins de Corinthe & pignons°

Un peu en mal des vacances 2016 en Crète, où j'ai découvert la cuisine grecque je suis partie fureter sur Pintesrest à la recherche de recettes grecques et de ses îles, c'est alors que j'ai découvert le blog en direct d'Athènes, qui, vu son titre, ne pouvait qu'attiser ma curiosité et je n'ai pas été déçue! La preuve avec cette recette de chou-fleur... forcément premier essai sur les nombreuses recettes que j'ai épinglées sur mon tableau "recettes à tester rapidement", pour celle-ci c'est chose faite!

 

IMG_20170823_201931

Chou-fleur aux tomates, raisins de Corinthe & pignons
4 personnes
1 chou-fleur, 1 oignon, 250 g de tomates, huile d'olive, 1 càs de concentré de tomate, 40g de pignons de pin, 40g de raisins de Corinthe, sel, poivre
Laver le chou-fleur et blanchir les bouquets à l'eau salée pendant 4 minutes. Pendant ce temps, éplucher et émincer l'oignon, laver et couper les tomates en cubes. Faire tremper les raisins secs dans un peu d'eau chaude. Une fois le chou-fleur cuit, bien l'égoutter et le faire revenir dans un faitout avec l'huile d'olive, l'oignon et les pignons. Quand le mélange est bien doré, ajouter les tomates en cubes, le concentrée de tomate et les raisins secs avec leur eau de macération. Couvrir et cuire de 10 à 15 minutes. Vérifier la cuisson du chou-fleur, si le mélange est trop sec, ajouter un peu d'eau, si au contraire, il est trop humide, poursuivre un peu la cuisson à découvert. Servir avec un peu de persil ciselé.

 IMG_20170823_202012

 

Les +:

  • Verdict: très bonne idée que d'associer le chou-fleur et de la tomate! Par ailleurs, les raisins apportent une petite touche sucrée qui contrecarre l'acidité de la tomate ce qui n'est pas pour me déplaire. En accompagnement d'un BBQ c'était parfait et cela change un peu de la salade de chou-fleur ou du gratin.

Posté par CendrineJ à 12:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 24 août 2017

°glace citron & safran°

Il y a quelque temps, on m'a offert, du safran très parfumé en provenance d'Espagne. Il accompagnait un morceau de pata negra, mais pour ce dernier, nul besoin de recette! Une bonne trancheuse, un bon verre de vin et le tour est joué! Mais revenons au safran? Lors de mes pérégrinations sur le blog Very Easy... Kitchen, je suis tombée sur une recette de glace au citron, dont la très jolie photo m'a donnée envie d'aller un peu plus loin dans la lecture. Et de fil en aiguilles, comme souvent sur le web, je me suis retrouvée sur le blog Manger de Mimi Thorisson, inconnue de moi jusqu'alors... à force de looker les pages, je suis tomber sur une recette d'une glace au citron avec du safran et là... vous voyez où je veux en venir? Non? Le safran, pardi! Et la boucle est bouclée... En plus aujourd'hui, c'est un temps à glace... alors profitons du moment présent, non?

 

17

Glace citron & safran
4 personnes
150g de crème liquide entière froide, 100g de sucre glace, 40ml de jus de citron, zeste de 1.5 citrons bio, 1/2 càc de filaments de safran
Mélanger le safran dans l'équivalent d'une cuillère à café d'eau chaude. Dans un bol, mélanger le sucre glace, le jus de citron, les zestes et enfin le safran avec son eau de macération, jusqu'à obtention d'une consistance homogène. Fouetter la crème liquide au batteur électrique jusqu'à ce qu'elle soit bien ferme. Ajouter le mélange sucre/citron/safran et poursuivre au batteur de manière à bien mélanger. Mettre la crème ainsi obtenue dans une boite au congélateur pour quelques heures avant dégustation.

  

IMG_20170820_184624

 

Les +:

  • verdict: cette glace correspond bien au pitch du blog "manger"! fluffy à souhait! En revanche, j'avais déjà réduit de 25% la quantité de sucre, mais pour moi, c'est encore un peu trop sucré... pour la prochaine fois, je passe à 80g. Concernant le safran? j'avoue que j'ai été un poil déçue de ce côté, je ne l'ai pas trop senti... peut-être faudrait-il en mettre un peu plus?
  • Cette glace est très rapide à faire, et en plus sans sorbetière ou turbine! Le fait d'utiliser de la crème liquide comme base, permet d'avoir une glace assez grasse et par conséquent, qui ne paillette pas trop.
  • On peut imaginer cette chantilly à tous les parfums finalement... avec des sirop grenadine ou orgeat? des herbes, menthe, basilic ou estragon? des agrumes en remplaçant le citron par de l'orange. et pourquoi pas des fleurs? la glace à la rose restant ma préférée, je pense que je vais tester quelque chose dans ce goût là pour la prochaine fois... avant la fin de l'été, qui sait?

Enregistrer

Posté par CendrineJ à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 15 août 2017

°les boissons d'été, partie 1, les eaux fraîches°

Bon autant dire que les eaux fraîches sont les must de l'été, non? Alors pour celles et ceux qui trouvent qui sont allergiques à l'eau et qui ne voient grâce que dans les sodas, pour celles et ceux qui suivent les recommandations en matière de nutrition, à savoir, engloutir 1,5 à 2 l d'eau par jour mais qui ont l'impression qu'ils se transforment en baudruche voire en aquarium... la solution est l'eau fraîche! Elle est agréable, délicatement parfumée, sans sucre, tout en désaltérant et apportant tous les bienfaits des plantes. Des classiques aux plus improbables, les mélanges et déclinaisons sont infinies, exemples et inspirations à l'appui...

Eau fraîche au concombre& menthe
de l'eau, 1/2 concombre bio, 2 branche de menthe verte.
On lave le concombre et la menthe, on coupe en rondelles le concombre, on froisse la menthe, on met le tout dans une carafe, on complète d'eau à température ambiante et on laisse refroidir 1 à 2 h au frigo avant de déguster, à l'ombre d'un arbre.

 

15

 

Eau fraîche, gingembre, verveine & citron
de l'eau, 2cm de racine de gingembre, 4 tiges de verveine, 1/2 citron bio
Eplucher le gingembre, le couper en fines tranches, laver le citron et la verveine, couper le 1/2 citron en tranches fines et froisser la verveine. mettre le tout dans une carafe et versée l'eau. Laisser reposer 1 à 2h au frigo avant de déguster.

 

15

Les +:

  • Pour les inconditionnels du sucré, on peut ajouter du miel, du sirop d'agave, du sirop d'érable....
  • d'autres idées et associations: gel d'agave, céleri boule, estragon & miel, pastèque & basilic, fenouil & curcuma, mélisse,.... toutes les herbes et tous les épices conviennent, à vous de choisir les bonnes synergies!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par CendrineJ à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 13 août 2017

°cheesecake potimarron & sirop d'érable, noix de pécan°

La saison des potiirons et autres cucurbitacés n'a pas encore débuté, mais il m'en resté un de l'année dernière et vue la météo de ces derniers jours, je me suis dit que c'était l'occasion idéale pour le faire passer à l'AS. En gratin, en soupe? Il ne faut quand même pas exagérer, mais si le temps est un peu mausade pas de quoi se jeter à corps perdu sur les soupes hivernales... Donc aujourd'hui, un flan façon cheesecake avec un croustillant de noix de pécan.

 

Cheesecake potimarron & sirop d'érable, noix de pécan croustillantes
2 personnes
175g de potimarron cuit à la vapeur, 75g de mascarpone, 25g de sirop d'érable, 1 oeuf, 50g de noix de pécan., 1 càc de sucre en poudre
Préchauffer le four à 150°C. Écraser le potimarron, le mélanger avec le mascarpone. Ajouter l'oeuf sans trop fouetter, et enfin le sirop d'érable. mettre dans deux moules individuels et enfourner pour 20 minutes environ. Le dessus ne doit pas dorer. Pendant ce temps, hacher grossièrement les noix de pécan et torréfier à la poêle à sec. Une fois qu'elle sont bien grillées, ajouter le sucre et remuer en secouant légèrement la poêle, laisser refroidir. Une fois le cheesecake refroidi, le réserver au frigo pour 1h minimum. Servir bien frais avec le croustillant de pécan sur le dessus et arroser de sirop d'érable.

 

17

 

Les +:

  • Verdict: je n'avais pas vraiment d'attente en la matière, mais cela s'est avéré être une véritable tuerie! Surement due à la présence du mascarpone... Pour moi c'était parfaitement dosé en sucre, mais pour certains, peut-être faut-il augmenter le sirop d'érable aux quantités de la recette.
  • On peut remplacer le potimarron par de la butternut, mais à mon avis, dans ce cas, on diminue la dose de sucre. en effet, la butternut a un indice glycémique bien plus important que le potimarron... à vérifier quand même!

 

17

 

 

Posté par CendrineJ à 13:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 10 juin 2017

°velouté glacé aux lentilles corail, curcuma, coco & coriandre°

J'aime bien les soupes que ce soit en hiver ou en été. Pratiques et rapides à réaliser, elles peuvent constituer la petite touche en plus à l'apéro ou en entrée avec une tartine assortie... voici donc une soupe d'hiver en version été!

Velouté glacé aux lentilles corail, curcuma coco & coriandre
pour 8 personnes
1l d'eau, 1 bouillon cube de légumes, 1càs d'huile de coco, 1càs de curcuma en poudre, 1 oignon, 2 gousses d'ail, 1 volume de 25cl de lentilles corail, 20cl de lait de coco, sel, poivre, coriandre fraîche.
Éplucher et émincer l'oignon et l'ail. Les faire revenir dans une sauteuse avec l'huile de coco. Après quelques minutes, ajouter le curcuma et bien mélanger. Rincer les lentilles à l'eau et les verser dans la sauteuse. Ajouter l'eau puis le bouillon émietté. Cuire à feu doux, à couvert pendant environ 20 minutes.Une fois cuit, mixer le tout au mixer plongeant et laisser reposer jusqu'à complet refroidissement. Ajouter le lait de coco et  bien mélanger. Servir bien frais avec de la coriandre hachée.

velouté lentilles corail coco (1)

Les +:

  • Verdict: c'est une recette que l'on peut faire à l'avance sans aucun problème et réserver au frigo. Ensuite pour le service, il suffira d'ajouter le lait de coco ou du bouillon suivant la consistance désirée.
  • Pour l'été je le sert en version glacée dans des verrines à l'apéro, mais en hiver ce velouté peut tout à fait constituer une entrée voire même un plat car très consistant et nourrissant....
  • Pour servir, en été je mets de la coriandre, mais si on en a pas on peut varier avec du cerfeuil ou d'autres herbes ou même avec des graines, comme du cumin torréfié ou des graines de chia pour le petit + santé!
  • Une autre variante, consiste à rempalcer les lentilles par des carottes, du coup on arrive à une consistance un peu plus légère.
  • Côté WW:
    velouté glacé aux lentilles corail, curcuma coco & coriandre=6 pp/personne

velouté lentilles corail coco (2)

Posté par CendrineJ à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 31 janvier 2017

°crêpes chinoises aux oignons verts°

Je ne sais pas si vous avez remarqué les recettes que l'on trouve sur FB? En général, ce sont des recettes de grosses feignasses, où la malbouffe est à l'honneur et dont les deux ingrédients principaux sont le gras ou le sucre.... voire les deux en même temps! Mais j'avoue regarder à chaque fois, car mon côté feignasse prend le dessus... Donc vous ne serez pas étonnée qu'un jour j'allais forcément tomber dans le piège et tester un truc? C'est chose faite et je ne regrette pas, même pas un poil de culpabilité! Une recette trouvée sur Tasty Miam, quelque peu adaptée en fonction de ce que j'avais sous la main.

 

 16

Crêpes chinoises aux oignons verts
pour 4 personnes
1 pâte à pain, huile de sésame, 2 oignons verts, sel poivre blanc, 70 ml sauce soja, 4 càs de vinaigre de riz, 1 càc de purée de piment, 1 càc d'ail hachée, 1 càs de gingembre frais haché, 1 càs de sucre en poudre
Étaler la pâte à pain en rectangle, la badigeonner d'huile de sésame à l'aide d'un pinceau, y disposer les oignons verts ciselés, saler, poivrer. Couper en 4 rectangles égaux, puis rouler en boudin chaque rectangle et enfin le rouler sur lui-même, de manière à obtenir une forme d'escargot. Faire de même avec les 3 autres rectangles. Couvrir l'ensemble d'un torchon et laisser gonfler dans un endroit chaud, à l'abri des courants d'air, pendant 1h. Pendant ce temps, préparer la sauce en mélangeant l'ensemble des ingrédients. Passé ce temps, étaler chaque escargot en galette assez fine et les cuire à la poêle anti-adhésive 3 minutes de chaque côté. Les couper en 4 pour servir chaud en les trempant dans la sauce.

16

Les +:

  • Verdict: simple, très rapide et très bon! Une vrai recette de feignasse! J'ai servi ces galettes en plat du soir avec une grosse salade.
  • Pour les plus courageux? Et bien, il suffit de faire la pâte à pain, hein? Et puis pour les mi-courageux, mi-feignasses? vite fait une pâte à pain en MAP!  
  • Pour la cuisson, je ne mets pas d'huile dans la poêle, un revêtement anti-adhésif doit normalement suffire.
  • Pour la sauce, on peut varier les plaisir, ajouter du jus de citron, remplacer le sucre par du miel et ajouter d'autres saveurs comme la citronnelle ou la sauce huîtres.... à chacun de faire sa recette! 

16

Posté par CendrineJ à 18:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 20 janvier 2017

°chutney cranberries et gingembre°

Bon un classique, non? foie gras et chutney? Oui, moi j'aime assez. En général, je sers le foie gras avec un chutney de rhubarbe (que j'avais déjà associé aux cranberries) et un vin de rhubarbe (Vosges), je trouve cela sympa... et local. J'essaye tous les ans de faire un nouveau chutney, mais bon en général, rien ne surpasse mon chutney de rhubarbe. Mais cette année, j'ai trouvé des cranberries fraîches chez Grand Frais... je n'en avais jamais vu jusqu'alors... alors? Et bien un chutney cranberries et gingembre, ça devrait être pas mal! 

16

Chutney de cranberries au gingembre
pour 2 pots
350g de cranberries fraiches, 5 càs de vinaigre de Xérès , 5 càs d'eau, 5CS de cassonade, 1 échalote, 2 càc de poivres mélangés (baies roses et poivre noir), 1 racine de gingembre de 2 cm.
Rincer les cranberries et les mettre dans une petite casserole en cuivre avec l'ensemble des ingrédients excepté le gingembre. Faire chauffer et laisser compoter à feu doux en remuant de temps en temps pendant environ 10 minutes. Pendant ce temps, éplucher le gingembre et le hacher finement. l'ajouter au contenu de la casserole et poursuivre la cuisson environ 5 minutes. Vérifier l'assaisonnement et la consistance, mettre en pot et refermer hermétiquement. Laisser refroidir.

 

 16

Les +:

  • Verdict: Vous l'aurez compris, j'aime les chutney assez acides. Donc celui aux cranberries fraîches a répondu à toutes mes attentes en terme de contrastes...
  • Je l'aime avec le traditionnel foie gras, servi avec du pain brut comme du seigle ou du campagne et un vin très fleuri et non doux, les contrastes je vous dis...
  • On peut aussi servir du chutney avec des viandes blanches froides comme du poulet ou du rôti de porc, des charcuteries cuites comme du jambon blanc ou à l'os. Mais aussi avec une volaille rôtie, comme une bonne pintade fermière. Dans ce cas, je chauffe le chutney avec un peu d'eau ou de jus de cuisson et le sert en guise de sauce.

Posté par CendrineJ à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 15 janvier 2017

°bûche MWM - Maracuja/White/Mango°

Et voici la dernière de la trilogie "bûche", une un peu plus classique, une commande de M. Kroutch... de la passion.... message cachée et subliminal, n'est-il pas? Alors la passion, moi ça me va bien! d'habitude j'ai tendance à l'associer au chocolat au lait, comme ici en bûchelà en fondant individuel ou encore là pour le gâteau d'anniversaire de Monsieur... décidément ces goûts ne varient guère! Bref, je ne voulais pas de chocolat ni au lait, ni noir, je voulais du frais... j'ai donc opté pour une mousse au chocolat blanc (oui, je sais pour le frais, c'est pas encore ça), un crémeux passion, une mousse choco-mangue et enfin une petite brunoise de mangue fraîche... et là, je l'ai le frais!

16

 

Bûche MWM (Maracuja/White/Mango)
pour 8/10 personnes (gouttière à bûche)
Insert Passion: 200g de jus de fruits de la passion, 15g de sucre, 5g de gélatine (2,5 feuilles)
Dacquoise amande: 90g de poudre d'amande, 100g de sucre glace, 3 blancs d'œufs, 25g de sucre en poudre,
Mousse au chocolat blanc: 100g de chocolat blanc, 200g de crème liquide

Crémeux passion : 360 g de lait, 4 jaunes d’œufs, 30 g de maïzena, 90 g de sucre, 1 feuille  ½  de gélatine, 160 g de jus de fruits de la passion, 90 g de beurre

Montage: 1/2 mangue en brunoise 1/2 citron vert
Mousse passion: 100g de chocolat blanc, 200g de crème liquide, 80g de jus de fruits de la passion, 2g de gélatine,

 

16

 

Commencer par l'insert passion: Faire ramollir la gélatine à l'eau froide. Chauffer le jus de passion avec le sucre, jusqu'à dissolution complète. Laisser tiédir quelques minutes et dissoudre la gélatine essorée dans le jus de passion sucré. Verser dans un moule à insert, laisser refroidir et entreposer au congélateur.
Mousse au chocolat blanc: faire fondre le chocolat blanc au bain-marie à feu doux. Monter la crème bien froide. Quand la crème est prête et le chocolat blanc tiédi. Incorporer le chocolat fondu dans la crème en fouettant jusqu'à' obtenir une mousse bien ferme. Verser dans le moule à bûche, puis y enfoncer l'insert passion démoulé encore congelé. tapoter le moule pour éviter les bulles d'air et entreposer à nouveau au congélateur.
Dacquoise amande: Battre les blancs en neige avec le sucre poudre. Par ailleurs, mélanger la maïzena, les amandes et le sucre glace. Incorporer les blancs en neige. Étaler cette pâte sur une toile de cuisson sur une épaisseur d'environ 1/2 cm et enfourner à 150° pendant 10 à 15 min en surveillant. Le biscuit doit rester de couleur crème. Sortir du four et y découper la base de la taille du moule à bûche et réserver.
Crémeux passion :Faire ramollir la gélatine une dizaine de minutes dans de l’eau froide. Mélanger le lait, les jaunes, la maïzena et le sucre. Chauffer au bain-marie en remuant constamment jusqu’à épaississement du mélange. Hors du feu ajoutez la gélatine essorée et la pulpe de fruits de la passion. Laissez refroidir jusqu’à 35°C puis ajoutez le beurre coupé en morceaux. Mixez le tout au mixer plongeant, réserver. 
Montage: Verser le crémeux passion dans le moule à bûche. Ajouter le mélange de brunoise de mangue et de jus de citron vert en couche assez homogène. Puis disposer la dacquoise aux amandes en pressant un peu, afin de faire adhérer l'ensemble, puis recongeler rapidement.
Déco: Faire la mousse aux fruits de la passion, en faisant tremper la gélatine à l'eau froide, au moins 10 minutes. Chauffer le jus de fruits de la passion, puis y dissoudre la gélatine essorée. Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie. Pendant ce temps, fouetter la crème bien froide. Quand la crème est montée, ajouter le chocolat blanc tiédi en fouettant et enfin le jus de passion, en mélangeant délicatement. Sortir du congélateur la bûche, la démouler sur un carton de de service, puis déposer à la spatule la mousse passion de manière à former une couche assez homogène avec des effets de textures façon "nuage". Remettre au congélateur jsuqu'au jour J.

Le jour J: sortir la bûche et la laisser se décongeler environ 6 heures au frigo. Décorer avec des cubes de mangue, des paillettes....  

16

Les +:

  • Verdict: Plus classique certes, mais très agréable aussi. Malgré la mousse à la crème, cette bûche est assez légère et fraîche, grâce aux saveurs de passion (forcément) et à l'ajout de mangue fraîche au citron vert qui donne du peps à un dessert, somme toute assez gras...
  • J'ai choisi finalement de mettre la mangue au contact de la dacquoise, de manière à imbiber la dacquoise avec le jus de mangue et citron vert. On peut aussi inverser comme je l'avais prévu au début, dans le dessin de la bûche...
  • Pour la mousse passion, j'aurais pu éviter le chocolat blanc et faire une mousse uniquement avec la crème fouettée et la passion collée à la gélatine. Je pense que le goût aurait été plus puissant et plus présent.
  • Pour les moules, j'utilise une gouttière à bûche métallique et un moule à insert rond, en silicone.
  • Pour le jus de fruit de la passion, en quantité astronomique dans cette recette, je vous l'accorde! J'achète des jus au rayon frais de chez métro, plus pratiques que d'extraire le jus des fruits de la passion... 

l16

Posté par CendrineJ à 11:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 13 janvier 2017

°bûche pépite d'agrumes°

Cette bûche là, je l'avais déjà testée l'année dernière... mais le résultat n'était pas tout à fait, ce à quoi je m'attendais.  Alors cette année, quand j'ai eu la mission de m'occuper des bûches je me suis dit que c'était l'occasion de recommencer cette recette en améliorant les points négatifs et notamment la coque en meringue. Cette idée de coque et de pépite, je l'avais vue dans un reportage où on suivait un chef pâtissier dans un palace, dans l'élaboration d'une nouvelle création. Il s'agissait de desserts individuels et l'idée m'a immédiatement séduite... sauf qu'entre regarder un chef faire des desserts individuels et transformer cela en bûche pour 10 et tout cela sans recette.... il n'y avait pas qu'un pas. Tout d'abord, la coque était trop épaisse, trop sucrée et s'est complètement désolidarisée du reste de la bûche à la découpe. Donc cette année, je suis partie sur de fines meringues en bâtons au citron confit, que j'ai mise en place à la dernière minute. Pour le reste, c'est plutôt du classique, qui peut être fait en avance et congelé.

16 

Pépite d'agrumes
pour 6/8 personnes
meringues: 50g de blancs d'oeufs, 50g de sucre fin blanc, 50g de sucre glace., 25g de citrons confits
insert kalamansi: 200g de jus de kalamansi, 70g de sucre, 5g de gélatine ( environ 2,5 feuilles)
dacquoise yuzu: 100g de blancs d'oeuf (env. 3), 90g d'amande en poudre , 120g de sucre glace, 30g de sucre en poudre, 1càs de poudre de yuzu
mousse citron/bergamote: 100g de jus de citron, 4 petits œufs, 70g de sucre, 120g de crème liquide entière, 8g de gélatine (environ 4 feuilles ), 4 gouttes d'huile essentielle de bergamote
montage: 2 clémentines
déco: bombe spray or et paillettes or

Meringues: Hacher très fin les citrons confits jusqu'à obtention d'une presque "purée". Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand ils sont montés, ajouter le sucre fin en 3 fois en battant entre chaque ajout. Une fois que la meringue est bien prise, ajouter la purée de citrons confit, puis le sucre glace tamisé en plusieurs fois et en mélangeant toujours. Battre jusqu'à obtention d'une meringue bien ferme. Mettre dans une poche avec une douille lisse de 5mm et dresser sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé, des bâtonnets rectilignes. Cuire pendant environ 2h00 à 50°C. Laisser sécher et réserver.
Insert kalamansi: Faire tremper la gélatine à l'eau froide. Chauffer le jus de kalamansi avec le sucre jusqu'à complète dissolution. Ajouter la gélatine essorée et verser dans un moule à insert en silicone. Bloquer au congélateur au moins 1h avant de monter la bûche.
Dacquoise au yuzu: Préchauffer le four à 150°C. Mélanger le sucre glace et la poudre d'amande. Monter les blancs en neige, les serrer avec le sucre en poudre. Incorporer les blancs en neige à la préparation sèche à la spatule en mélangeant délicatement, puis incorporer la poudre de yuzu à la pâte. Étaler le tout sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour une dizaine de minutes en surveillant la cuisson. Découper un rectangle de la taille de la base du moule utilisé et réserver.
Mousse citron/bergamote: Au bain-marie, fouetter les jaunes avec le sucre. Ajouter la crème et chauffer environ 7 à 8 min en remuant sans arrêt jusqu'à épaississement. Réserver hors du feu. Chauffer le jus de citron et y dissoudre la gélatine ramollie et essorée. Ajouter à la crème précédente et laisser tiédir puis ajouter l'huile essentielle de bergamote. Fouetter les blancs en neige ferme et les ajouter délicatement à la préparation.
Montage de la bûche: Verser la moitié de la mousse dans le moule (voir dans les plus), puis y enfoncer l'insert démoulé mais encore congelé, puis recouvrir du reste de mousse. Disposer les quartiers de clémentines sur le dessus. Enfin, refermer avec le rectangle de dacquoise au yuzu. Bien presser pour faire adhérer le tout, sans trop appuyer quand même et faire prendre au congélateur au moins 3 heures.
Service: Démouler sur un plat de service la bûche environ 4 heures avant de la déguster. Juste avant de servir, décorer avec les meringues bâtonnets et bomber le tout avec le colorant alimentaire or, parsemer de quelques paillettes alimentaires pour parfaire le décor et servir sans attendre.

 

16

 

Les +:

  • Verdict: une bûche particulièrement légère en texture car pratiquement pas de mousse à la crème fouettée et bien dynamique en goût avec tous les accords  d'agrumes du plus doux au plus amer.
  • Le petit problème comme pour l'année passée, dans une moindre mesure tout de même, c'est au moment de la découpe que cela se complique. Certes la découpe était plus aisée mais à un moment, la bûche s'affaisse. Je pense qu'il faudrait soit coller un peu plus fort, la mousse avec de la gélatine supplémentaire, soit arranger les meringues pour faciliter la découpe en parts...
  • Le moule est une bidouille constitué d'un moule à cake en silicone, dans lequel, je place deux rectangles en cartons (type calendrier) juste pliés pour former un angle, que je coince dans le moule. Ensuite, je découpe les deux extrémités triangles, je recouvre le tout de papier sulfurisé et je colle le tout avec du Scotch. Pour le démoulage, il suffit de tout découper pour avoir une forme blufflante! Pour faire plus simple, on peut utiliser un moule à cake en silicone recouvert de film plastique ou une gouttière à bûche.

 

16

 

Posté par CendrineJ à 13:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 10 janvier 2017

°bûche calisson°

Après les agapes de fin d'année et une semaine sous le grand bleu, il est temps de faire le bilan. 3 bûches, 1 foie gras, un saumon fumé, du chutney de cranberries et surtout un repos bien mérité! L'avantage quand on ne reçoit pas chez soi, c'est de pouvoir se concentrer sur ce que l'on a à faire. Chez nous on se partage le repas entre les différentes familles et cette année j'avais la mission "dessert". Autant dire que je me suis bien concentrée sur ma mission et que j'ai mis à profit les essais déjà réalisés en 2015 pour améliorer une de mes bûches... mais avant de vous dévoiler cette dernière, voici ma préférée, la bûche calisson largement inspirée de cet entremet aux agrumes, saveur calisson, trouvée sur le site Pourquoi Pas... ??

16 

Bûche Calisson
pour 8/10 personnes
pain de gènes: 150g de poudre d'amandes, 3 oeufs, 125 g de sucre, 90 g de beurre fondu, 50 g de farine
mousse calisson: 17 cl de lait, 65g de poudre d'amande, 80g de melon confit, 50g d'orange confite, 2càs d'eau de fleur d'oranger, 2 gouttes d'extrait d'amande amère, 5g de gélatine, 35cl de crème liquide entière
insert oranges: 1 orange, 3g de gélatine, 60gr de jus d'orange pressée, 15gr de jus de citron pressé, 10gr de sucre
crème calisson: 70g de purée d’amande, 2càs d'eau de fleur d’oranger, 1/2 càc d'extrait d'amande amère, 60g de melon confit, 60g d'orange confite
glaçage miroir blanc: 35g de sucre, 35g de sirop de glucose, 15g d'eau, 25g de lait concentré, 35g de chocolat blanc, 2.5g de gélatine, colorant blanc en poudre.
déco: calisson, orange et melon confits 

16

Insert orange: faire ramollir la gélatine à l'eau froide. Peler à vifs les segments d'orange et les disposer dans le fond d'empreintes à éclairs ou à financiers.  Faire chauffer le mélange de jus citron/orange avec le sucre, puis ajouter la gélatine essorée, mélanger, laisser tiédir puis verser dans des empreintes à éclairs ou à financiers.  Faire prendre au congélateur.
Pain de Gènes: préchauffer le four à 180°C. Mélanger la poudre d'amandes avec les oeufs un à un, ajouter le beurre fondu puis le sucre et enfin la farine, en plusieurs fois. Chemiser de papier sulfurisé beurré un moule à tarte rectangulaire, verser la pâte à gâteau et enfourner pour une vingtaine de minutes. Vérifier la cuisson à l'aide d'une aiguille à tricoter. Laisser tiédir, démouler le gâteau et le découper à la taille de la gouttière à bûche.
Mousse aux calissons: faire ramollir la gélatine à l'eau froide. Mettre les fruits confits dans le bol du mixer, ajouter la poudre d'amandes et mixer grossièrement. Chauffer le lait et y ajouter la gélatine essorée, bien mélanger puis verser le tout dans le mélange aux amandes, mixer, ajouter l'eau de fleur d'oranger et l'extrait d'amande amère, mixer encore pour obtenir une préparation homogène. Fouetter la crème bien froide et la mélanger délicatement à la préparation aux calissons tiédie. Verser la mousse dans la gouttière à bûche, puis y enfoncer les inserts à l'orange congelés, le nombre dépendant de la taille du moule à bûche. 
Crème de calissons: mixer l'ensemble des ingrédients et tartiner une face du pain de Gènes puis le déposer (crème de calissons vers le bas), sur la mousse au calissons en tassant légèrement. Filmer le tout et entreposer au congélateur.
Glaçage miroir: le jour J (matin pour le soir), faire ramollir la gélatine à l'eau froide. Cuire l’eau, le sucre et le glucose à 102°C. Verser sur le chocolat blanc en pistoles et mélanger, ajouter le lait concentré, le colorant et la gélatine essorée.  Lisser le tout au mixer plongeant.  Laisser tiédir jusqu'à ± 35°C. 
Finitions: Démouler la bûche sur un carton de service et mettre le tout sur une voilette, puis couler le glaçage uniformément sur le tout. Décorer avec des calissons et des cubes de fruits confits. Laisser décongeler environ 4 heures avant de servir.

 

16  

Les +

  • Verdict: Étant une fan inconditionnelle d'amande et de fleur d'oranger... c'est pour moi, la bûche idéale; les saveurs sont bien équilibrées et les textures très agréables. Je me suis donc basée sur la recette du site Pourquoi Pas?? en modifiant quelques quantités, en ajoutant une crème calisson et en remplaçant la dacquoise par un pain de Gènes.
  • Les choses à améliorer? ajouter encore un peu plus de fleur d'oranger et de fruits confits dans la mousse calisson et prendre un peu plus de soin pour le glaçage miroir... mon premier!

 

16

 

Posté par CendrineJ à 22:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 9 décembre 2016

°Kanelbullar°

Après plusieurs essais et pas des meilleurs, je me suis enfin posée sur une recette. Je sais pas si c'est la saison cocooning auprès du feu, les bougies allumées, les bonnes odeurs de thé, le canapé moelleux, les couvertures en mohair... mais en ce moment, je suis en mode hibernation culinaire et je n'ai envie que de trucs bien réconfortants pour le goûter... alors qu'en général, je suis plutôt saucisson pour le 4 heures! 

Kanelbullar
pour une quarantaine de mini kanellbullars
pâte: 1kg de farine , 420 g de lait, 140 g de beurre, 170 g de sucre brun en poudre, 1 cube de levure boulangère fraîche, une pincée de sel, 1 bonne pincée de cardamome noire,  1 oeuf pour dorer
garniture: 50 g de beurre fondu, cassonade, cannelle en poudre, graines de cardamome noire
Délayer la levure dans un peu du lait tiède, ajouter le reste du lait tiédi et le beurre fondu, mettre dans la cuve de la machine à pain, ajouter les ingrédients secs puis mettre en mode pétrissage uniquement (pour moi cycle de 1h30). Ensuite, séparer la pâte en 2 et étaler en 2 rectangles correspondant à la taille d'une plaque de cuisson sur environ 4 mm d'épaisseur. La badigeonner de beurre fondu, saupoudrer de cassonade, de cannelle et parsemer de quelques graines de cardamome noire. Couper dans la longueur de manière à obtenir deux rectangles longs. Rouler la pâte sur elle-même sans trop serrer, vous obtiendrez ainsi 4 boudins et y découper des tronçons de 1 à 2 cm de large. Les déposer sur une plaque, et les laisser ensuite lever sous un torchon pendant environ 60 min dans un endroit chaud et sans courants d'air. Au bout de ce temps, préchauffer le four à 125°C et badigeonner le dessus des brioches avec le jaune d'oeuf mélangé à 1càc de lait. Enfourner les brioches pendant environ 15 minutes...

PA142226

Les +:

  • Verdict:ça, c'est la bonne recette, je pense... en fait, je ne sais plus trop d'où elle vient, il faut dire que j'ai passé des heures à observer et à comparer toutes les recettes de kanelbullars...
  • Attention, ils ne doivent pas trop cuire et rester assez clairs et souples au toucher, sinon ils durcissent en refroidissant.
  • Pour les anti-cannelle. Oui, Oui ça existe! J'en ai un exemplaire à la maison... on met que le sucre et le beurre et on saupoudre de grains de sucre pour la cuisson.
  • Du coup, ça donne des idées pour varier les saveurs avec des épices à pain d'épices, de la fève tonka et des graines de vanille, des zestes de citron hachés... bref n'importe quoi! Sauf que dans ce cas, ça ne s'appelle plus des Kanel-bullars mais des citroen-bullars?
  • Côté WW:
    kanelbullar: 2,3pp/unité

Posté par CendrineJ à 20:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 4 décembre 2016

°encornets à la moutarde, vin blanc & tomates°

Heureuse propriétaire de 3 beaux encornets, j'avais dans l'idée première de les faire au vin rouge et à l'orange, puis finalement j'ai changé d'avis, je ne sais pas si c'est le soleil et le ciel bleu qui sévit en Lorraine depuis le début du week-end ou le fait que j'avais une folle envie de moutarde... bref toujours est-il que j'ai adapté ma recette de base au vin rouge avec de la moutarde et du vin blanc. A cela j'ai ajouté quelques tomates du jardin... oui, oui, vous avez bien lu, des tomates de jardins en décembre dans le Grand Est, ça existe! En fait nous cueillons les tomates vertes avant le gel et les faisons mûrir dans un compotier sur le rebord du fenêtre; vous me croirez ou pas, elles sont très concentrées en goût car un peu sèches, elles sont un peu confites en quelques sortes!

Encornets à la moutarde, vin blanc & tomates
pour 2 personnes
3 encornets rouges, 1 échalote, 2 gousses d'ail, huile d'olive, 2 tomates, thym, 15 cl de vin blanc, 3càs de moutarde, 1 pincée de sucre en poudre, crème (facultatif)
Éplucher et émincer l'échalote et l'ail, les faire revenir dans une sauteuse à l'huile d'olive, ajouter les tomates coupées en cube et laisser revenir quelques minutes. Ajouter la moutarde et verser le vin. Laisser cuire à couvert une quinzaine de minutes. Pendant ce temps, nettoyer les encornets (explications ici), puis les couper les morceaux et les faire revenir à feu vif dans une poêle avec de l'huile d'olive pendant environ 5 minutes. Ensuite, verser les encornets poêlés dans la sauteuse et poursuivre la cuisson environ 15 minutes. En fin de cuisson, ajouter une pincée de sucre en poudre et un peu de crème. Servir avec des pommes de terre sautées.

16

Les +:

  • Verdict: cela change radicalement de ma version fétiche au vin rouge. Cette version, plus légère en goût, permet de bien sentir les arômes de l'encornet.
  • Eviter de trop cuire l'encornet, c'est à ce moment là qu'il devient trop dur. 
  • On peut, pour varier les plaisir, remplacer la moutarde par de la moutarde à l'ancienne ou des moutardes aromatisées, comme celles à l'estragon ou au citron. Dans ce cas, on éviter de mettre la pincée de sucre.

 

16

lundi 18 juillet 2016

°lotte au curcuma, gingembre, tomates & lait de coco°

La lotte est mon poisson préféré à cuisiner. Tout d'abord, ça ne sent pas trop fort et cela cuit très vite et les accompagnements sont divers et variés. la lotte se prête à toutes les sauces! Aujourd'hui c'est en version exotique avec du curcuma et du poivre pour la santé et du lait de coco et du gingembre pour la gourmandise.

Lotte au curcuma, gingembre, tomates & lait de coco
pour 3 personnes
1 queue de lotte parée et nettoyée, 2 boites de tomates pelées en cubes, huile d'olive, 200 ml de lait de coco, 20g de curcuma, 3cm de gingembre frais, 2 oignons, 1 petit verre d'abstinthe, sel, poivre, coriandre fraîche.
Éplucher et hacher finement les oignons. Détailler la queue de lotte en gros cubes de 3 à 4 cm de côté. Faire revenir les oignons émincés à l'huile d'olive dans une sauteuse, dès qu'ils sont tendres, ajouter le curcuma préalablement mélangé avec un peu d'eau afin d'obetnir une pâte, le gingembre pelé et râpé et 1 verre d'eau. Bien mélanger et ajouter les tomates pelées, saler et poivrer légèrement et laisser mijoter environ 30 minutes à demi-couvert en remuant régulièrement. Ajouter la lotte et cuire environ 10 minutes à légers frémissements. En fin de cuisson, ajouter l'absinthe et poursuivre la cuisson 4 à 5 minutes. Enfin, ajouter le lait de coco et éteindre le feu et couvrir jusqu'au service. Laver la coriandre et la ciseler. Bien mélanger la sauce et rectifier l'assaisonnement avant de servir, saupoudré de coriandre ciselée.

 

P6051369

Les +:

  • Verdict:  une sauce bien crémeuse et généreuse et qui peut servir en "seconde main" quand il n'y a plus de lotte avec du riz blanc et des herbes. On sert cette lotte avec du riz thaïe ou basmati.
  • Côté WW:
    lotte au curcuma, gingembre, tomates & lait de coco =  6,5pp/part (hors accompagnement) 

 

P6051372

 

Posté par CendrineJ à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 14 juillet 2016

°ragoût de boeuf aux tomates séchées et câpres°

Bon normalement c'est l'été, mais les températures n'étant pas vraiment tous les jours au rendez-vous, je me rabat de temps à autre sur des petits plats mijotés.... mais aux saveurs de l'été! Oui quand même, amener un peu de soleil dans l'assiette à défaut d'en avoir dans le ciel!

Ragoût de boeuf aux tomates séchées et câpres
pour 4 personnes
1kg de boeuf à bourguignon en cubes, 1càs d'huile d'olive, 2 oignons, 2 tomates séchées, 1 càs de concentré de tomate, 1 càs de grosses câpres, 10cl de vin blanc, 1cs de farine, 2 gousses d'ail, origan séché, 1 bouquet d'herbes fraîches (marjolaine, thym citron, thym, romarin).
Faire revenir durant quelques minutes les morceaux de boeuf et les oignons émincés dans une cocotte en fonte avec l'huile d'olive. Bien saisir les morceaux en retournant régulièrement, puis ajouter la farine et bien enrober les morceaux, verser le vin blanc, puis le concentré de tomate, l'ail épluché en mais en entier, les tomates séchées en morceaux et enfin le bouquet d'herbes fraîches. Enfourner et laisser cuire à couvert pendant environ 1h. La viande doit être bien tendre quand on la pique. Quand c'est cuit, ajouter l'origan. Eteindre le four et laisser la cocotte à l'intérieur jusqu'au service.

P5080027

Les +:

  • Verdict: très parfumé, finalement moins riche qu'un bourguignon et donc parfaitement adapté à la saison estivale! Bon je vous l'accorde pas avec 40° dehors hein?
  • On peut servir ce râgout avec des pommes de terre vapeur où de la polenta comme avec une daube.

 

P5080036

Posté par CendrineJ à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,