... est la joue de porc... Evidemment! Le cochon, comme l'homme, n'en a que deux! Cela aurait pu être la moralité d'une fable de la Fontaine, ou le titre d'un film mais non! C'est simplement un constat amer, rendant le produit rare, donc cher (pour du cochon!), mais quand même abordable (tout est relatif) et donc à déguster de toute urgence car absolument divin, fondant à souhait: essayez, vous verrez!

Joues de porc caramélisées aux échalotes confites
pour 4 personnes

600g de joues de porc, 6 échalotes "cuisse de poulet", huile d'olive, 10 cl de vin blanc sec, 25 cl de bouillon de volaille, 1 càs de miel, sel, poivre, 2 branches de thym, 1 feuille de laurier, 4 baies de genièvre, 2 clous de girofle, 1 oignon.

Faire revenir les joues à l'huile d'olive, dans une cocotte en fonte, jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées de toutes parts. Eplucher les échalotes et les émincer très finement. Les ajouter au contenu de la cocotte et laisser caraméliser avec le miel, en remuant pendant environ 4 à 5 min. Ajouter le vin, laisser évaporer l'alcool et ajouter le bouillon de volaille. Saler et poivrer. Ajouter le thym émietté, le laurier, le genièvre, les clous de girofle piqués dans l'oignon épluché et cuire à couvert, de 2h à 2h30, en vérifiant régulièrement que le contenu ne brûle pas et en ajoutant, si nécessaire, un peu d'eau. En fin de cuisson, les joues doivent être très tendres, la viande s'effiloche facilement et le jus rendu est sirupeux. Enlever alors le laurier et l'oignon piqué.

joue_de_porc_caram_lis_e_confit_d__chalote_161207

Les +:

  • Je trouve les joues de porc chez mon boucher, mais uniquement sur commande, c'est donc un plat à prévoir bien à l'avance.
  • En général, je prépare le plat la veille au soir, pour le midi suivant. Il n'en est que meilleur le lendemain, réchauffé.
  • On peut l'accompagner de pommes de terre à l'eau, de pâtes fraîches, de polenta au parmesan...