Mari avait lancé l'invit... et comme d'hab (ah tu m'énerves!), elle a déjà fait ses comptes rendus avant tout le monde et drôle en plus... comme d'hab! Mais bon, c'est pas parce qu'elle a déjà tout révélé que je ne vais pas vous faire mon compte rendu! Je vous le dis moi, la vérité est ailleurs... Tout d'abord levée de bon matin, pour préparer un truc salé, de printemps et avec des asperges vertes... rien que pour vous montrer que les Lorraines ont du savoir vivre et qu'elles n'arrivent jamais les mains vides! Ensuite, bravant les conditions climatiques extrêmes... le soleil (et ben oui, les Lorraines n'ont pas l'habitude de faire la route sous le soleil... lunettes de soleil obligatoires!) et munies du dernier GPS (post-it collé sur le tableau de bord), nous voici en route vers le Nord... Autant la Belgique est le pays du chocolat, la Hollande, l'autre pays du fromage et bien le Luxembourg est le pays des banques (autant vous dire qu'ici, on rigole pas tous les jours!). Bref, c'est en Smart rose (et oui, ça choque à côté des grosses BM et des Mercados cabrio) que nous avons passé la frontière à 11h08 pétantes, les fesses serrées (trop peur de se faire toper par la douane volante avec des victuailles plein le coffre... trafic de denrée, direction prison sans passer par la case départ, je vous l'ai dit, ça rigole pas ici...) 11h36 arrivée au RDV, sans se tromper (un peu décevant non?).

dinette_au_lux_140309

Accueil de notre Luxembourgeoise, toute jolie, toute pinpante... nickel quoi! Un moien de bienvenue sur une ardoise (bonjour luxembourgeois... pas très glamour, je vous l'accorde!) ... et nous voici plongées dans la dinette de printemps. Au menu, apéro au vin de Moselle (Français évidemment, faudrait pas déconner quand même!), une table débordant de mets salés, des quiches du placard de Sandra (il est dingue ton placard, j'ai adoré!), un gaspacho bien rafraichissant de Chris (très heureuse de t'avoir rencontrée), suivie d'une pause atelier "cornes de gazelles" animé et organisé par Sylviane (on peut dire que là, le dicton le plus approprié est "plus c'est long, plus c'est bon...) et au fait, ça coûte combien déjà, 3 cornes de gazelle chez Auchan? Enfin une table recouverte de moult muffins framboise/rose de Christine (je n'en pouvais malheureusement plus ,mais j'espère bien que tu m'en referas!), tartes pomme/érable de Mari (y fallait bien qu'elle bosse un peu quand même!), cakes et ... cornes de gazelle pardi!

dinette_betterave_140309 dinette_gaspacho_140309 dinette_caro_140309
DSC09210 DSC09211 DSC09229

Et ma participation, me direz-vous? Un truc de printemps que je vous disais, salé aussi et avec des asperges vertes...

Cheesecake de printemps (aux asperges vertes)
pour 6 cercles de 7,5cm de diamètre

base: 100g de Tuc classiques, 2 à 3 càs de sésame blond, 70g de beurre,
garniture: 1 botte d'asperges vertes, 150g de fromage blanc, 110g de fromage frais type St moret, sel, poivre, 70g de crème liquide, 3 zestes d'orange confite, 3 feuilles de gélatine, amandes concassées.
Eplucher les tiges des asperges vertes et les cuire dans de l'eau bouillante salée pendant environ 15 minutes. Faire dorer les graines de sésame à sec dans une poêle. Mixer les Tuc avec le beurre fondu et le sésame. Disposer cette pâte dans les cercles et tasser à l'aide d'une cuillère à café ou avec les doigts (plus aisé, bien qu'un peu gras). Faire tremper la gélatine dans de l'eau froide. Couper les pointes d'asperges et les réserver pour le décor. Hacher finement les zestes d'orange. Mixer le reste des asperges avec le fromage blanc, le St Moret et les zestes. Chauffer la crème liquide et y dissoudre la gélatine égouttée. Incorporer cette crème au mélange de fromage frais et verser cette préparation dans les cercles chemisés de rhodoïd. Décorer avec les pointes d'asperges coupées en 2 et réserver au frais au moins 1/2 heure. Griller les amandes à la poêle et en parsemer les cheesecakes démoulés.

cheesecake_asperge_140307

Les +:

  • Verdict: J'ai trouvé cette entrée très fine et très rapide à réaliser. La preuve est que j'ai refais le soir même ces cheesecakes en entrée pour un dîner. Je n'avais que des asperges en conserve est les fraiches apportent sans aucun doute un goût unique.
  • Le goût des asperges est assez discret tout de même, je pense que prévoir 2 bottes d'asperges vertes serait parfait.
  • La recette de la base en biscuit est issue du cheesecake au concombre, ici.

Enregistrer