De temps en temps, je fais conseil culinaire au boulot, souvent le vendredi... je me retrouve à répondre à tout plein de questions, d'idées menu, de recettes de dernières minutes... oui, oui, j'vous jure, j'arrive quand même à travailler le vendredi après-midi entre les tours de main du chamalambar, le pastel de quinoa et les joues de bœuf façon bourguignon... C'est d'ailleurs cette dernière recette qui a déclenché un brain storming culinomachinchose... comment les cuire? combien de temps? avec quoi.... Et voilà une recette facile à préparer, certes un peu longue en cuisson, mais sans aucun risque de cramage, brulage ou autre truc en age... auxquels je suis, à mon grand malheur (et plus encore à Mr Kroutch), souvent confrontée... (saloperie de four, je t'avais dis qu'il chauffait trop!).

Joues de boeuf au vin et à l'orange
pour 8 personnes
1,5 kg de joues de bœuf, 300g de lard fumé, 60cl de vin rouge corsé (sud-ouest par exemple), 1/4 de litre d'eau, 3 oranges non traitées, 3 oignons, 3 gousses d'ail, 10 carottes, 2 feuilles de laurier, 3 brins de thym, 1 brin de romarin, 3 càs de farine, sel, poivre.

Faire revenir le lard fumé coupé en gros dés dans une cocotte en fonte. Ajouter les joues de bœuf en morceaux et faire dorer pendant 15 minutes. Verser la farine et bien enrober la viande. Ajouter les carottes en tronçons, les oignons émincés, l'ail haché, le thym, le romarin, le laurier et la moitié des zestes de 2 oranges. Ajouter le vin, l'eau et le jus des oranges. Poursuivre la cuisson 1/4 d'heure. Pendant ce temps préchauffer le four à 150°C. Enfourner pendant 2 heures en remuant de temps en temps. Ajouter le reste des zestes et poursuivre la cuisson 1 heure environ.

joue_boeuf_vin_orange_131209

Les +:

  • Verdict: On pourrait ce dire, m'ouais, c'est un vulgaire bourguignon auquel on ajoute des oranges? Et bien, je vous le dis moi, que c'est un des meilleurs plats que j'ai mangé depuis longtemps. Traditionnel, soit! Mais tellement pratique à faire et le petit goût d'orange qui fait bien son effet avec le vin... un délice! En plus ce plat peut-être préparé la veille (c'est encore mieux) en cuisant 2 heures la veille et 1h30 à 2h00 le jour même.