Petit inventaire du verger... les framboises, ça c'est fait, malgré encore quelques maigres récoltes, les pêches de vigne, c'est pour bientôt, les mirabelles, pas très généreuses cette année, ça aussi c'est fait... mais alors que reste-t-il? Les quetsches, bien sûr!n'étant pas très fan de ce fruit, je suis toujours à la recherche de nouvelles idées pour me les faire passer. En fait, moins j'apprécie le produit, plus mon inventivité se développe... des plus grosses contraintes naissent les plus beaux projets, non?

Fin d'été
(entremet quetsches, gelée et crème aux oeufs)
pour 4 personnes
500g de quetsches, 4 càc de cassonade, 10cl de vin blanc, 10cl d'eau, 4 càs de sucre en poudre,1/2 càc d'agar agar, 1 brin de romarin, 1 bâton de cannelle, 2 oeufs, 1/4l de lait, 30g de sucre en poudre, 1/2 paquet de sucre vanillé, 4 tranches de pain de mie.
Laver rapidement les quetsches, les dénoyauter et les couper en 4. Déposer 1càc de cassonade dans 4 empreintes en silicone (type moule à muffins), y disposer la moité des quetsches en rosace et cuire au four à 150°C pendant environ 15 à 20 minutes. Les quetsches doivent être confites. Laisser refroidir et réserver au frais. Pendant ce temps, mettre le reste des quetsches avec 4 càs de sucre en poudre, le vin blanc, l'eau, le romarin et la cannelle à cuire dans une casserole pendant environ 1/4 d'heure à petits frémissements. Ôter le romarin et la cannelle et mixer avec un mixer plongeant, passer au tamis et ajouter l'agar agar, remettre sur le feu au moins 1 minute. Laisser refroidir et remplir les empreintes de gelée de quetsches. Remettre au frais.

Chauffer le lait avec les 30g de sucre et le sucre vanillé. Battre les oeufs et y ajouter le lait chaud. Bien homogénéiser le mélange. Réserver. Couper des cercles de pain de mie de diamètre légèrement inférieur aux empreintes en silicone à l'aide d'un emporte pièce.
Démouler les cercles de gelée de quetsches aux quetsches confites et réserver au frais. Laver le moule, sans l'essuyer et y déposer une tranche de pain dans chaque empreinte. verser l'appareil à crème aux oeufs et cuire au four préchauffé à 130°C au bain-marie pendant 30 minutes. Laisser refroidir et réserver au frais.
Au moment du service, démouler les crèmes aux oeufs au centre des assiettes et recouvrir des disques de gelée de quetsche aux quetsches confites.

entremet_fin_d__t__150910__1_

Les +:

    • Verdict: très jolie découverte, j'ai beaucoup aimé cette gelée un peu consistante autour des quetsches confites avec, en contraste, une crème plus onctueuse.

    • L'idée du pain de mie venait d'une envie de pain perdu, finalement, le pain disparaît complètement dans la crème aux oeufs et finalement ne lui donne qu'une consistance plus biscuitée... assez étonnant mais concept pouvant faire l'objet d'amélioration.

    • Vous l'aurez compris, peut-être que l'insert de pain de mie n'est pas nécessaire, à moins de le remplacer par de la brioche ou de l'imbiber préalablement d'un liquide... mais lequel?

    • L'idéal est d'avoir 2 plaques de moules à muffins en silicone, cela permet de faire les deux préparations en parallèle.

    • On peut ne pas mettre de romarin et le remplacer par de la cannelle uniquement. C'est vrai que le goût du romarin est un peu particulier, moi j'aime, mais son petit goût médicamenteux n'est pas forcément du goût de tout le monde!

entremet_fin_d__t__150910__2_