De temps en temps, je ne sais par quel miracle, j'ai accès à Cuisine TV... le bonheur! Et puis, de temps en temps, carnet en main gauche et crayon en main droite, prête à dégainer, je regarde une émission presque complète... et lors de ma dernière fenêtre d'ouverture 'cuisine TV', je suis tombée sur une émission intitulée délicieuse miss Dahl où on voit une jolie blonde nous révéler ses petits secrets culinaires, ses recettes fétiches, le tout agrémenté d'un peu de poésie, de littérature, de sentiments (de ce que j'en ai vue). Et c'est là que je suis tombée sur la recette séduction.... le tom kha kaï, une délicieuse soupe au lait de coco, citron vert, coriandre et poulet. Malheureusement, j'ai trouvé un congél vide de poulet; je me suis donc rabattue sur des noix de Saint Jacques et cela donne... un Tom Kha Thale.


Tom Kha Thale
pour 3 personnes
1/4l de bouillon de volaille (fait avec 1/2 cube de bouillon de volaille bio), 200ml de lait de coco, 2cm de gingembre, 1 bâton de citronnelle, 1/2 càc de purée de piment, 1/2 càc de pâte de crevettes, 1/2 citron vert, 4 càc de nuoc mam, 2 càc de sauce soja, 3 càc de sauce aux huîtres, 1 càc de rapadura (ou sucre en poudre), 4 gros champignons de Paris, 1 poignée de champignons noirs, 100g de petits pois, 200g de noix de saint Jacques, quelques brins de coriandre fraîche.
Éplucher le gingembre et le couper en petits dés. Ôter la partie fibreuse de la citronnelle pour ne garder que le coeur tendre et le ciseler. Nettoyer les champignons et les couper en morceaux de la taille d'une bouchée. Réhydrater les champignons noirs dans de l'eau chaude pendant 10 minutes et les couper en lanières. Mélanger tous ces ingrédients avec le bouillon, le piment, la pâte de crevettes, le nuoc mam, la sauce soja, la sauce aux huîtres, le sucre, le jus du 1/2 citron et amener à frémissement pendant environ 1/4 d'heure. Ajouter les petits pois et le lait de coco et poursuivre la cuisson une petite dizaine de minutes, sans bouillir. Ajouter enfin les noix de saint Jacques pendant 4 à 5 minutes et servir parsemé de coriandre fraîche.

tom_ka_kai_260411

Les +:

  • Verdict: Les saveurs sont vraiment très délicates et agréables et me donnent envie de découvrir un peu plus la cuisine du sud-est asiatique.
  • La fameuse soupe est d'origine thaïlandaise ou laotienne, selon l'herbe qu'on y ajoute, coriandre pour la Thaïlande et aneth pour le Laos.
  • On peut l'agrémenter à sa sauce en gardant la base. Y mettre du poulet, du poisson, des calamars...
  • Si vous n'avez pas de citronnelle fraîche sous la main, il existe plusieurs solutions, la citronnelle en poudre que l'on trouve dans les épiceries asiatiques ou (ma dernière découverte) des cristaux aux huiles essentielles, en vente dans les épiceries fines.

cristaux_he_citronnelle_260411