A partir de la recette de base de Sophie Dudemaine, il suffit de laisser libre cours à son imagination ou à ses placards... d'adapter les quantités de beurre en fonction du type de chocolat. Et oui, le chocolat blanc étant déjà bien gras, il ne faut pas trop lui ajouter de beurre, mais un petit peu quand même pour former des rochers pas trop durs, car le gras apporte de l'onctuosité (je savais bien qu'il y avait un truc)!

Rochers blancs pistaches et violettes
pour environ 30 pièces
150g de chocolat blanc en pistoles, 30g de beurre, 120g de pistaches mondées (celles qui valent un bras), 5 violettes cristallisées.
Mettre le chocolat et le beurre en parcelles dans un bol en faïence et cuire 20 secondes au micro-ondes puissance maxi. Sortir, bien mélanger et remettre à cuire en 20 secondes. Mixer grossièrement les pistaches et les violettes cristallisées. Les ajouter au chocolat en amalgamant bien l'ensemble. A l'aide de ses mains, former des sortes de rochers et les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laisser reposer 2h au frais et démouler.


DSC08008

Les +:

  • Verdict: la consistance est moins fondante que la version chocolat noir, mais bon ce sont des rochers... donc ils sont durs!
  • On peut faire de nombreuses versions de cette recette en changeant le chocolat (au lait, au caramel), avec d'autres fruits secs (amandes, noix, noisettes) et en y ajoutant d'autres fruits (cranberries, zestes d'orange, de citron) ou même des bonbons (m&ms, caramel, raider...).
  • Selon la quantité de beurre ajoutée et le type de chocolat, on peut les former en rochers, comme pour cette recette, ou les mouler dans des empreintes silicone (boules, mini-cake...) ou verser le tout dans un plat carré et couper en cubes. Dans ce cas, on ajoute un pique en bois dans chaque cube de manière à faciliter la dégustation sans s'en mettre plein les doigts.

 

Une autre ID pour des bonbons au chocolat blanc?

MAC (mûre, amande & chocolat blanc)