Alors c'est certain, la couleur de ce que l'on a dans son assiette a son importance, puisque c'est avec les yeux que l'on mange en premier! Et puis, il y a certaines couleurs que l'on a pas l'habitude de voir dans l'alimentation... le bleu par exemple? C'est vrai qu'un plat bleu, c'est un peu déroutant et pas très ragoûtant! D'ailleurs à ce propos, j'ai lu, il y a quelques temps, dans un journal, les résultats d'une étude sur le comportement alimentaire des enfants face aux légumes, où on relatait une expérience assez révélatrice concernant la couleur. Des chercheurs ont proposé des crocodiles gélifiés verts, jaunes et rouges et les ont laissé à disposition des enfants en les filmant... le résultat est que les enfants mangent en priorité les bonbons jaunes et rouges alors que les verts restent dans les coupes! L'analyse? Élémentaire mon cher Watson! Le vert est associé à l'acide, à l'amer et au salé. Ce qui expliquerait, d'après ces fameux scientifiques, que la plupart des enfants n'aime pas les légumes verts! Tout ça pour dire quoi? pour dire que lorsque l'on modifie les habitudes alimentaires, certains restent récalcitrants... et le noir dans l'assiette fait en fuir plus d'un et pas que les enfants!

 

Risotto à l'encre de seiche et fruits de mer
pour 6 personnes
400g de riz arborio, 1l d'eau, 10 càc de fumet de poisson déshydraté, 4 échalotes, 1 verre de vin blanc, 2 càc d'encre de seiche, 500g de fruits de mer décongelés, beurre, 100g de parmesan râpé, 2 càs de fromage frais, aneth ciselé.
Chauffer l'eau et y dissoudre le fumet de poisson et réserver au chaud. Éplucher et émincer finement les échalotes. Faire fondre une bonne noix de beurre dans une sauteuse. Y faire suer les échalotes sans coloration. Ajouter le riz et remuer jusqu'à ce qu'il devienne translucide. Ajouter le vin blanc et le laisser s'évaporer en mélangeant. Ajouter le fumet maintenu au chaud, louche par louche, en attendant bien qu'il soit absorbé avant d'en ajouter une autre; la cuisson du risotto prend 18 minutes, exactement! Pendant ce temps, chauffer une noix de beurre dans une poêle et faire revenir les fruits de mer égouttés pendant 4 à 5 minutes en remuant souvent. Réserver. En fin de cuisson du risotto, ajouter l'encre de seiche, les fruits de mer poêlés et le fromage frais de manière à détendre un peu le risotto. Ajouter le parmesan fraîchement râpé, mélanger et servir en assiette, parsemé d'un peu d'aneth et de parmesan.

 

risotto encre fruit de mer 281211

Les +:

  • Verdict: l'encre de seiche ne donne pas un goût prononcé au risotto, il accentue un peu le côté marin du plat... et lui donne une couleur unique!
  • L'encre de seiche se trouve dans certains supermarchés (en tout cas en Lorraine) mais donne, en général, une couleur grisâtre pas très appétissante. Mon encre venait d'une âme charitable qui m'avait déjà gratifiée de quelques citrons... cette encre là venait de chez un poissonnier ou un pêcheur... je ne me rappelle plus vraiment. Mais ce qui est important, c'est qu'avec seulement 2 càc d'une encre de qualité, le risotto devient bien noir.
  • J'ai donc utilisé des fruits de mer surgelés, que j'ai décongelé et bien égoutté. Il y avait des poulpes, des moules, des crevettes. C'est quand même meilleur d'utiliser des fruits de mer frais, mais quand on habite loin (très loin) de la mer, le surgelé est la meilleure solution.

Enregistrer

Enregistrer