Comment transformer un simple poulet, enfin fermier, faut quand même pas déconner... en un repas de fête? Il suffit de bien s'en occuper, de lui offrir un massage avec incisions à la truffe, de lui faire profiter d'un bain bouillonnant au cidre et à la crème pour le finir au sauna... Avec un traitement comme ça, vous vous doutez bien que l'on ne peut donner que le meilleur de nous même, que l'on soit poulette ou poulet... 

Poulet poché aux truffes, cidre & crème
pour 4 personnes
1 poulet fermier, 15cl de crème liquide entière, 1 bouteille de cidre brut, 75cl d'eau, 2 baies de genièvre, sel poivre, lamelles de truffes, sel, poivre
Nettoyer le poulet, inciser la peau et y glisser les lamelles de truffe. Préparer le bouillon en mélangeant le cidre, l'eau, les baies de genièvre, sel et poivre. Porter à frémissement et ajouter la crème. plonger le poulet et le cuire, à couvert, 30 minutes puis le retourner et poursuivre la cuisson 10 minutes. Pendant ce temps, préchauffer le four à 180°C. Une fois le poulet cuit, l'égoutter et le poser dans un plat à four et verser 2 à 3 cm de bouillon dans le fond du plat et enfourner pour 25 minutes en surveillant la cuisson, en arrosant régulièrement le poulet et en le retournant si besoin. Pendant ce temps, remettre le bouillon dans une petite casserole et chauffer à petits frémissements. Une fois le temps de cuisson écoulé, le sortir, le couvrir d'aluminium et le laisser reposer une dizaine de minutes avant de le découper et de le servir, avec le jus qui aura un peu réduit.

16

Les +:

  • Verdict: un délice avec les bonnes saveurs bien présentes du poulet et de la truffe. La double cuisson conserve le moelleux du poulet et le côté grillé de la cuisson au four. A servir avec des petits navets confits et des pommes de terre pour déguster avec le jus crémeux...
  • D'habitude, on poche plutôt des volailles de gala, comme des chapons ou des oies, mais cela fonctionne très bien un très bon poulet fermier et surtout cela permet de réaliser cette recette tout au long de l'année!  
  • Généralement, les volailles sont pochées au bouillon auquel on ajoute un peu de vin blanc, pour les recettes plus festives, c'est souvent au vin jaune. Pour ma part, vu le prix de ce vin, je trouve que cela est un peu gâché... et finalement le cidre apporte une note douce et sucrée très agréable. il faudrait peut-être essayer une fois avec de la bière, dans ce cas, je pense que l'on retrouverait une note d'amertume... à tester. 
  • Côté WW:
    poulet truffé poché au cidre & à la crème=  6pp/part (avec du jus)