Pour répondre au défit "le sucré devient salé et vice versa" du blog Cuisine plurielle , j'ai du me creuser la tête, certains diront que cela n'a pas du aller bien loin... Plein d'idées me sont donc venues, des idées saugrenues, des idées farfelues, des idées biscornues, des idées, mais toutes (ou presque) sont reparties, d'autres sont restées accrochées dans un coin de ma tête et qui sait, ressortitont un jour ou l'autre! J'avais une vraie envie de saveurs d'été, de soleil quoi! Voici donc ce qui en est resorti de cette petite tête, finalement un truc assez simple...

Six'feuilles (et non j'ai beau recompter, il n'y en a pas mille!)
à la Sauge (et oui j'ai enfin trouvé à m'en débarrasser!)
à la compotée de tomates et à la crème d'ail

pour 6 personnes normalement constituées
7 cl d'huile d'olive, 250g de farine type T55, 10cl d'eau,
15 feuilles de sauge, 15 gousses d'ail, 10cl de crème liquide, 4 tomates, huile d'olive, 1 bâton de cannelle, sel, 5 grains de poivre de Sichuan, poivre blanc, 6 tomates cerises pour le décor (facultatif mais tellement mignon!)

On prépare la pâte comme indiquée dans la recette de la tatin de tomates, au robot et au lieu d'ajouter du thym, on ajoute 6 feuilles de sauge lavées et séchées que l'on incorpore en étalant au rouleau comme une pâte feuilletée, à force de rabattre la pâte, la feuille de sauge va se décomposer... c'est très esthétique! On étale cette pâte en fine abaisse et on découpe 18 carrés (ou rectangles ou cercles au choix!). On préchauffe le four à 180°C, parallèlement on chauffe un faitout avec un peu d'eau. On dispose 12 rectangles de pâte entre deux plaques à four et on cuit à 150°C pendant 10 à 15 minutes (selon le four). On dispose les 6 autres rectangles de pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé que l'on pose dans un panier à vapeur et que l'on fait cuire sur le faitout, pendant environ 30 à 45 min (en fonction de l'épaisseur de l'abaisse de pâte).

Pour la compotée de tomates, on pèle les tomates et on les épépine, on concasse la chair assez fin. Ensuite, on les fait revenir à l'huile d'olive avec du sel, du poivre blanc, du poivre de Sichuan et un bâton de cannelle jusqu'à ce que le mélange compote. On enlève le bâton de cannelle et on réserve.

Pour la crème d'ail, on cuit les gousses d'ail avec leur peau dans une petite casserole d'eau, pendant environ 1/4 d'heure, il faut qu'en les perçant au couteau, la gousse soit molle. Ensuite on les presse entre le pouce et l'index (c'est en effet très technique!) afin d'extraire la gousse de sa peau. On mixe les gousses avec du sel, du poivre et la crème liquide, on vérifie l'assaisonnement.

Le montage: sur les assiettes, on dépose 1 feuille de pâte cuite au four, on y étale une cuillère de compotée de tomate, ensuite 1 feuille de pâte cuite à la vapeur, à nouveau une cuillère de compotée de tomate, puis 1 feuille cuite au four, enfin une généreuse couche de crème d'ail. On décore d'une tomate cerise et d'une feuille de sauge. On réserve au frais, pas trop longtemps, sinon il y a risque de détrempage des feuilles de pâte.

six_feuilles_070807__3_            six_feuilles_070807__2_           six_feuilles_070807__1_

la pâte à l'huile d'olive et à la sauge et ses déclinaisons culinaires (four et vapeur)

sixfeuilles_ail_sauge_tomate_070807__1_

Verdict:

Nous avons beaucoup apprécié les textures différentes données par des cuissons différentes de la même pâte et aussi l'association des saveurs sucrées salées assez subtiles. En effet, la crème d'ail à une saveur un peu sucrée, alors que la compotée de tomate est salée avec une pointe d'acidité.

Les +:

  • La compotée de tomate ainsi que la crème d'ail peuvent-être réalisées à l'avance et conservées dans des petits pots au frigo.

  • Contrairement à ce que l'on pourrait croire la crème d'ail n'est pas forte du tout, en effet, l'ail une fois cuit a une saveur très douce et elle se digère très bien!

sixfeuilles_ail_sauge_tomate_070807