De l'Andalousie, je connaissais le Gaspacho... mais ça c'était avant d'y séjourner quelques jours! J'y ai découvert de nombreuses saveurs et de nouvelles recettes et notamment le Salmorejo Cordobés, une autre soupe froide, bien plus consistante que son cousin le gaspacho, qui peut servir de plat unique, car accompagné d'oeufs durs et de jambon.

17

Salmorejo cordobés
pour 2 personnes
600g de tomates bien mûres, 5cl d'huile d'olive, une petite gousse d'ail, sel, 100g de pain rassis, 2 oeufs, jambon cru espagnol
Peler les tomates, les mettre dans le mixer avec l'ail, le pain rassis coupé en morceaux et le sel. mixer pendant quelques minutes jusqu'à obtention d'une consistance homogène. Ajouter l'huile d'olive et mixer à nouveau pendant quelques secondes pour émulsionner le mélange. Réserver au frais pendant au moins 1 heure. Pendant ce temps, cuire les oeufs durs et couper le jambon en allumettes. Écaler les oeufs et les couper en quartiers fins. Servir le salmorejo dans des bols et parsemer d'oeufs durs et d'allumettes de jambon.

17

Les +:

  • Verdict: Cela ressemble bien à ce que l'on trouve en Andalousie, en meilleur? avec des tomates du jardin, il est vrai que la réussite est à la clef! La consistance était bien épaisse. En revanche, je pense que mon mixer n'est pas assez puissant pour bien mixer le pain, que j'avais grillé au préalable... dans ce cas, il faudrait, après mixage, passer la soupe au moulin à légumes, grille fine.
  • Pour peler les tomates, il suffit de prendre des tomates bien mûres, on les coupe en 4 et ensuite elles se pèlent très facilement. Si on a pas de tomates mûres sous la main, on peu faire chauffer une grande quantité d'eau et hors du feu, plonger les tomates pendant environ 30 secondes, en ayant pratiqué une légère entaille avant.
  • Pour le pain sec, que l'on a pas forcément, on peut prendre du pain frais et le griller légèrement et le laisser se dessécher un peu avant de l'incorporer au salmorejo.
  • Pour le jambon, la recette originale prévoit du jambon Serrano. Pour ma part j'ai utilisé du bellota.... le grand luxe quoi!
  • La recette initiale est sur le blog espagnol Los Tragaldabas, où l'on trouve de nombreuses autres recettes ibériques.